WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche exploratoire de la relation de conséquence : description et implémentation

( Télécharger le fichier original )
par Sébastien Druon
Université Toulouse 2 - DEA de Sciences du Langage 2001
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Table des figures

1.1 Représentation graphique d'une relation rhétorique

1.2 Analyse quantitative du corpus Howto-Linux-Text-Terminal

1.3 Méthodologie

2.1 Représentation graphique de la relation de conséquence . .
2.2 Taxinomie des éventualités d'après VENDLER (1967)

5.1 Exemple de sortie de l'illustrateur

5.2 Comparaison analyse manuelle / analyse de l'illustrateur.

Liste des tableaux

1 Les conventions utilisées i

2.1 Relations proches de la relation de conséquence chez MANN

etTHOMPSON (1987)

2.2 Comparatif des relations apparentées à la conséquence . .

3.1 Donc

3.2 Alors

3.3 Ainsi

3.4 Aussi

3.5 Les connecteurs univoques

4.1 Participe présent

4.2 Anaphore propositionnelle

4.3 Relative

4.4 Syllogisme

5.1 Contraintes utilisées

5.2 Fonctions de base de l'illustrateur

Liste des algorithmes

1 Algorithmes de repérage d'une proposition à droite ou à gauche

de l'indice

2 Donc

3 Alors

4 Ainsi

5 Aussi

6 Connecteurs à placement libre

7 Connecteurs à placement fixe

8 Participe présent

9 Cequi

10 Cequi

11 Syllogisme

12 Verbe efficient

Liste des définitions

2.1 Effet

2.2 Conséquence logique

2.3 Résultat

2.4 Conséquence

2.5 Relation de conséquence (provisoire)

2.6 Relation de conséquence

2.7 Inférence

2.8 Causation (lien causal ou de causalité)

2.9 État

2.10 Processus

2.11Activité

2.12 Événement

2.13 Accomplissement

2.14 Achèvement

2.15 Éventualité

2.16État(2)

2.17 Événement (2)

3.1 Connecteur

Notations

Nous reprenons ici les symboles que nous utiliserons dans les tableaux:

symbole signification

segment de discours de droite de la relation
segment de discours de droite de la relation

+ permis

++ obligatoire

- interdit

Place de l'indice dans une proposition: S V C

- début de proposition ( );

- entre le sujet et le verbe (

- immédiatement après le verbe ( );

- fin de proposition ( ).

;

TAB. 1 - Les conventions utilisées

Introduction

Le rapport de cause à conséquence peut revêtir dans la langue des formes multiples. Pourtant, si l'on s'en tient à la grammaire traditionnelle, on ne rattache à l'expression d'un rapport de cause à effet que des conjonctions ou des adverbes. Or nous sommes parti du constat que la grammaire traditionnelle, ainsi qu'une grande partie de la littérature linguistique moderne traitant de la question ne s'en tenait qu'à ces éléments lexicaux. Peu de travaux ont eu pour but de mettre à jour les autres moyens qui existent en français pour exprimer cette relation de conséquence.

Les marques classiques de la conséquence doivent être complétées par des indices plus subtils et complexes afin d'aboutir à une description plus exhaustive de la relation. Nous proposons donc une approche exploratoire de la relation de conséquence basée sur l'analyse de corpus: nous repérons dans un corpus composé de textes scientifiques et de manuels informatiques toutes les relations de conséquence que nous rencontrons, sans a priori sur la façon (lexicale ou autre) de les exprimer. Avec cette approche, notre objectif est de caractériser de façon aussi précise que possible la relation de conséquence.

Cette approche exploratoire nous amène donc à considérer plusieurs indices comme pertinents à son étude:

- les marques spécifiques à l'expression de la conséquence que sont

Introduction

 

les connecteurs consécutifs (donc, alors, par conséquent, si bien que), ces marques ayant fait l'objet dans la littérature d'un certain nombre d'études;

- les constructions pouvant parfois participer à l'expression de la conséquence comme certaines constructions participiales (avec un participe présent), certaines relatives (les relatives continuatives) ou encore certaines constructions anaphoriques (anaphores propositionnelles). Dans ce cas il convient de déterminer les conditions particulières qui nous font interpréter la relation comme relation de conséquence (des restrictions sur ses arguments);

- les moyens favorisant l'interprétation consécutive en l'absence de ces indices (et qui peuvent aussi être utilisés en leur présence) : les éléments lexicaux exprimant une modalité ou le type du verbe (à savoir s'il s'agit par exemple d'un verbe efficient).

Nous essaierons donc d'obtenir un panorama le plus riche possible des moyens d'expression de la relation de conséquence en français en étudiant ses arguments de près.

Cette analyse s'est faite en deux étapes:

- premièrement, analyser la façon dont la relation de conséquence est exprimée dans le corpus, afin de rassembler les indices qui ont privilégié l'interprétation conséquentielle;

- deuxièmement, valider ces indices par une recherche automatique et recenser les cas où l'interprétation conséquentielle est impossible en présence de ces indices. La répétition de cette étape nous permet d'affiner ces indices.

À l'aide de ces résultats, nous pouvons circonscrire les différentes contraintes, qu'elles soient positionnelles, syntaxiques ou encore sémantiques sur la relation de conséquence et ainsi contribuer à l'analyse de la

Introduction

 

structure des textes en étudiant un des liens logiques qui font leur cohérence. Ces résultats nous permettront également de construire un programme informatique permettant de détecter automatiquement la présence de relations de conséquence dans un texte.

Notre mémoire se divise en cinq chapitres.

Dans le premier chapitre, nous aborderons le cadre global dans lequel se situe notre travail; nous présenterons donc la théorie dans le cadre de laquelle il s'inscrit: la RST, puis la méthodologie que nous avons adoptée afin de faire notre étude.

Dans un deuxième chapitre, nous ferons le point sur les préalables théoriques indispensables à notre étude.

Le troisième chapitre sera consacré aux marques lexicales spécifiques

à l'expression de la relation conséquence: connecteurs consécutifs.

Nous nous attarderons dans le quatrième chapitre sur les indices autres que les connecteurs qui nous permettent l'interprétation consécutive d'une relation rhétorique.

Nous récapitulerons dans le cinquième et dernier chapitre les différents paramètres à prendre en compte pour l'analyse de la relation de conséquence. Puis nous présenterons l'illustrateur que nous avons implémenté en utilisant les paramètres recueillis dans les chapitres précédents et qui permet d'extraire automatiquement les relations de conséquence d'un texte.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy