WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Approche exploratoire de la relation de conséquence : description et implémentation

( Télécharger le fichier original )
par Sébastien Druon
Université Toulouse 2 - DEA de Sciences du Langage 2001
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.7 Verbes modaux

Il existe un moyen d'exprimer l'inférence en français, moyen que nous avons aperçu à la section 2.3 : l'utilisation de verbes modaux. Le fait qu'une inférence soit marquée à l'aide de ces verbes modaux permet de renforcer l'interprétation consécutive quels que soient les indices repérés. Et même dans le cas où aucun indice n'est présent, ils permettent d'assigner une forte probabilité d'avoir une relation de conséquence entre un couple de propositions dont la deuxième est un verbe modal.

Commençons par le verbe pouvoir. Il peut aider l'interprétation consécutive, comme on le voit dans l'exemple suivant où les deux propositions qui entrent dans la composition d'une relation de conséquence sont simplement coordonnées par et:

(4.39) La mémoire vidéo à l'intérieur du terminal peut ne pas retenir les deux sessions et vous pouvez avoir besoin de rafraîchir l'écran en basculant sur l'autre session.

Le verbe devoir dans son usage modal a la même propriété, celle de nous diriger un peu plus vers une interprétation consécutive:

4. Autres moyens de signaler une relation de conséquence

 

Les modaux devoir et pouvoir peuvent également être utiles pour désambigüiser un connecteur équivoque comme alors, qui dans l'exemple suivant ne peut être interprêté temporellement:

(4.41) Le second embranchement comporte une série de branches avec des Homo sapiens «archaïques», puis l'homme moderne et la lignée néandertalienne. Tout cet ensemble de branches pourrait alors être nommé Homo sapiens.

Comme nous l'avons vu à la section 2.3, les verbes modaux ne sont pas toujours modaux et il existe un grand nombre de cas où ils n'expriment pas une inférence. Nous n'avons pas le temps dans ce mémoire d'aller plus avant pour trouver les conditions qui permettent d'interpréter de façon inférentielle ces verbes, mais nous sommes conscient qu'il sera important par la suite de les prendre en compte.

4.8 Bilan

Ce chapitre nous a montré qu'il existe d'autres moyens d'exprimer la conséquence que les connecteurs. Il s'agit alors d'un système complexe d'indices qui interagissent entre eux, mais que l'on peut réunir afin de pouvoir faire une analyse automatique de la relation de conséquence.

Nous devrons donc réunir tous ces indices ainsi que les contraintes sur les connecteurs consécutifs pour pouvoir implémenter un programme de reconnaissance automatique de la relation de conséquence. C'est ce que nous allons présenter dans le chapitre suivant.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net