WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Education et Mondialisation : les conséquences de la libéralisation de l'éducation prônée par l'Accord Général sur le Commerce des Services (AGCS) ; illustration sur la base de la position canadienne et belge

( Télécharger le fichier original )
par Ahmed Seghaier
Univeristé de Genève - diplôme d'études approfondies en études du développement 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

PARTIE I : LA MONDIALISATION : LE CONTEXTE GENERAL DE LA LIBERALISATION DES SERVCICES PRONEE PAR L'ACCORD GENERAL SUR LE COMMERCE DES SERVICE

La mondialisation est un phénomène de nature très complexe, elle est multidimensionnelle, elle est aussi un phénomène généralisé, qui englobe différents aspects; culturel, économique, social et autres, avec un effet mondial. Elle se crée par l'émergence de liens et d'interconnexions entre les différentes nations, les organismes et surtout, les individus de la planète. Les économistes désignent souvent par « Globalisation » l'ultime étape de la mondialisation au niveau commercial, celle pendant laquelle les entreprises mettent en place un réseau mondial. Dans cette partie du présent travail et afin de bien analyser les différentes caractéristiques de la mondialisation et leurs impacts sur le secteur d'éducation, il nous semble utile de répondre aux questions qui suivent : Quels sont les impacts des différents aspects de la mondialisation sur l'éducation ? Quels sont les effets de grands phénomènes qui marquent la mondialisation sur l'éducation ? Puis, finalement comment les deux grandes visions de la mondialisation conçoivent l'éducation ?

1- Les impacts des différents aspects de la mondialisation sur l'éducation

La mondialisation est en réalité un processus qui induit plus de mondial ou de mondialité en dépit du national, régional et local. Aussi, est-ce à travers l'économie libérale et l'intensification des échanges commerciaux et financiers que la mondialisation s'élargit et conquiert très rapidement des nouveaux terrains. Le progrès technique et technologique a aussi beaucoup contribué au processus de la mondialisation. Les moyens de communication et les grandes entreprises internationales représentent à notre avis des acteurs qui influencent considérablement le comportement des consommateurs, leurs pensées et leurs modes de vie en général.

Sous la pression de la logique marchande et financière du capital privé, le système éducatif aurait subi des grandes transformations au niveau des modalités, objectifs et priorités. Cela implique beaucoup de transformations et changements institutionnels au niveau du secteur éducatif et des politiques éducatives. Ces transformations sont fortement liées au processus de globalisation économique et politique et elles sont de différentes natures.

1.1- Mondialisation et Education

Avant d'analyser les impacts des différents aspects de la mondialisation sur l'éducation, nous allons tenter de définir le concept de la mondialisation et celui de l'éducation tout en reconnaissant d'avance la limite et la relativité de toute définition.

a- Essai de définition de la mondialisation

En réalité le terme mondialisation  est aujourd'hui très médiatisé. C'est un terme qui est utilisé d'une manière croissante, dans les sphères médiatique, politique et sociale. Le concept de mondialisation revêt des réalités multiples et complexes. Plusieurs chercheurs ont essayé de faire l'inventaire des connaissances liées au concept de mondialisation dans leur discipline respective, en géographie, en économie, en histoire, en science politique et autres.

La mondialisation est à l'origine un phénomène économique et financier il se traduit essentiellement par « l'accroissement des mouvements de biens, de services, de main-d'oeuvre, de technologie et de capital à l'échelle internationale.»10(*) Le débat est toujours ouvert à propos de la définition de la mondialisation comme un concept qui ne cesse de se développer et de se construire. D'après Tarek Mitri, « la mondialisation désigne un processus multiforme de transformations technique, économique, sociale et culturelle qui bouleversent les équilibres internes des régions et des nations »11(*). Toutefois, nous proposons la définition suivante selon laquelle la mondialisation serait un processus de réduction des frontières entre les nations qui se traduit essentiellement par l'accroissement des interconnections et des interdépendances économiques, technologiques, sociales, culturelles et environnementales des pays et des individus dans le monde.

La mondialisation fait émerger des enjeux de portée, non plus nationale ou locale, mais mondiale, par exemple, le réchauffement de la planète, le trou dans la couche d'ozone, les crises économiques, le terrorisme, le trafic de la drogue, la sécurité mondiale. Pour résumer on peut dire que c'est l'interdépendance et l'interconnexion des différents pays du monde et de leurs économies qui caractérisent bien le phénomène de la mondialisation.

b - Qu'est ce que l'éducation ?

Le terme éducation soulève en réalité de grandes difficultés en ce qui concerne sa définition. L'éducation est un domaine très vaste qui peut comprendre toutes les activités humaines et qui peut avoir différentes modalités. À cet égard, l'école moderne ou l'institution scolaire n'est qu'une modalité parmi d'autres de l'éducation. L'éducation préscolaire, l'éducation scolaire, l'enseignement supérieur et la formation professionnelle sont parmi les principaux secteurs de l'éducation. Par ailleurs, à titre d'exemples, la sociologie, la psychologie, le sport, l'enfance, l'handicap et l'environnement, chacune de ces disciplines a sa propre éducation. De là provient la limite de toute tendance qui veut généraliser une seule définition de l'éducation.

Dans le sens étymologique latin du terme, éduquer veut dire, « conduire un être non social à devenir social. »12(*) Cette conception reste à notre avis utile et opérationnelle jusqu'à nos jours. Car dans toutes les directions et dans toutes les disciplines, l'éducation est essentiellement « un processus d'intégration sociale et intellectuelle »13(*) de l'individu à travers la transmission des savoirs. Cependant, nous pensons que la définition selon laquelle « L'éducation est l'ensemble des savoirs, savoir-faire et savoir-être nécessaires à l'intégration d'un être au sein d'une société»14(*) est une définition qui contient les principales dimensions de l'éducation.

L'avènement de la mondialisation et la forte pression de la logique marchande qui se généralise nous appellent à reconnaître les limites de cette conception de l'éducation dans la mesure où l'éducation et la formation professionnelle se transformeront davantage en entreprises qui ont pour mission principale la production des « savoirs utiles » correspondants aux besoins du marché mondial globalisé.

En outre, la relation entre les nouvelles politiques éducatives et la mondialisation constitue de nos jours un grand débat qui évoque essentiellement les questions suivantes : les nouveaux acteurs qui participent dans l'élaboration des politiques éducatives, la légitimité de la participation de ces acteurs, l'indépendance des politiques éducatives, la compatibilité des différents intérêts de différents acteurs. Le débat autour de la nature de la mondialisation et ses impacts sur les différents champs du social est un sujet d'interaction très vif entre les différents acteurs de la société politique. Dans ce cadre, nous allons essayer de montrer à la fois les impacts des différents aspects de la mondialisation sur l'éducation et le système éducatif.

* 10 www.canadianeconomy.gc.ca, avril 2004, p.1.

* 11 Tarek, Mitri, « le dialogue interreligieux et interculturel dans l'espace méditerranéen à l'heure de la mondialisation », mondialisation économique et politique de l'éducation Perspectives, numéro 101, mars 1997, p .132.

* 12 Mohamed Cherkaoui, Que sais-je ? Sociologie de l'éducation, Paris, 1986, p .3.

* 13 Ibid., p.44.

* 14 www.wikipedia.org, 24 mai 2005, p. 1.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net