WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La stereoscopie: l'art de la vision en relief

( Télécharger le fichier original )
par khaled zrig
Institut Provincial d'Enseignement de Promotion Sociale de Herstal - optique-optometrie 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Chapitre 3. Les techniques de la vision stéréoscopique :

La technique la plus efficace, consiste dans un premier temps à coller le couple d'images contre les yeux, puis à l'éloigner lentement. Vient un moment ou vous verrez une image au centre, soit seule, soit flanquée de deux images à gauche et à droite. Quand vous aurez obtenu cette image centrale, donc vous aurez réussi la fusion des deux images initiales. Reste à attendre que cette image prenne du relief. Si, dans cet exercice de rapprochement et d'éloignement du plan des images, vous en voyez 4 au lieu de 2, vous êtes également dans la bonne voie.

Quand on voit ces deux couples d'images, l'un un peu plus grand que l'autre. Ceux qui explorent les images en vision croisée « en louchant légèrement » pourront s'exercer avec les grandes images. Les autres, qui utilisent la vision parallèle ou décroisée, réussiront mieux avec les petites.

Une autre méthode efficace, mais qui implique la vision croisée, consiste à placer un objet mince et pointu entre les deux images, on la rapproche lentement du nez et on l'immobilise quand se forme une image centrale. On essaye alors de la conserver, et on attend que vienne le relief.

Il existe plusieurs procédés pour reconstituer une image stéréoscopique. Toutes ces méthodes n'ont qu'un but: il faut que l'oeil gauche voit l'image de gauche et que l'oeil droit voit celle de droite. Cela peut paraître simple, mais soit on regarde l'image de gauche avec ses deux yeux, soit on regarde l'image de droite avec ses deux yeux. Donc pour que, en même temps, chaque oeil regarde une image différente, il faut normalement utiliser un stéréoscope avec deux oculaires, mais avec un peu d'entraînement, on pourrait s'en passer.

3.1. Stéréoscopie par vision parallèle :

La technique de la "Vision parallèle" est moins fatigante pour les yeux, puisqu'on ne force pas les yeux à "loucher" mais au contraire à se remettre en position "naturelle". Au repos, en

regardant au loin, les muscles oculaires sont relâchés et les axes optiques des deux yeux sont parallèles.

Dans ces conditions, on place l'image de gauche à gauche et l'image de droite à droite.

Il faut que les deux images aient à peu près le même écartement que les yeux, 6.5 centimètres environ, 7 cm au maximum. Cela entraîne une limitation pour la largeur des images et favorise donc le format portrait (vertical) par rapport au format paysage (horizontal), à moins d'adopter un format carré en recadrant les photos prises horizontalement.

Avec un ordinateur, l'écartement des deux images dépend de leur largeur, en "pixels", de la taille de l'écran et de la résolution de l'affichage écran choisie.

Il faut regarder les images sans faire converger les axes optiques des yeux, en les conservant bien parallèles. C'est le cerveau qui assure la fusion des deux images, interprète leurs différences en termes de distance et reconstitue le relief.

Pour réduire le champ de vision, on pourrait utiliser un cache en carton muni de deux petits orifices rectangulaires ayant le même écartement que les yeux. On peut aussi utiliser deux tubes de section circulaire ou mieux rectangulaire et dont les axes sont parallèles.

Vous pouvez également imprimer les images affichées à l'écran pour les observer ensuite à l'aide d'un "stéréoscope" constitué de deux loupes. Vous pouvez enfin les observer en "Vision parallèle". La largeur de chaque image doit rester voisine de 6.5 centimètres.

Alors, si on a une tête avec un cerveau et deux yeux avec une vision normale, on doit arriver à voir les images stéréo en 3D sans optique aucune.

C'est une gymnastique oculaire, mais qui ne demande que de la relaxation... C'est l'image 3D qui doit vous "sauter aux yeux", sans aucun effort. On doit voir 3 images placées à la même distance, celle du milieu, l'image 3D, paraissant en relief. Il faut conservez les yeux à la même hauteur, tête bien verticale, il ne faut pas la pencher vers une des épaules, sauf un peu au début, pour trouver la meilleure position.

Avantage: Il n'y a pas besoin de matériel ni de traitement sur les images.

Inconvénient: La technique de vision parallèle nécessite un apprentissage et est assez difficile à acquérir. Les images sont de petite taille.

Représentation visuelle :

précédent sommaire suivant