WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Prise en charge de patients colostomisés

( Télécharger le fichier original )
par Emilie GESTAS
 - infirmière diplômée d'état 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Question de départ définitive

En quoi le rôle éducatif de l'infirmière favorise-t-il l'autonomie du patient adulte colostomisé et non l'acceptation de sa colostomie ?

Hypothèse de réponse

L'infirmière favorise l'autonomie du patient en lui éduquant , le plus précocement possible, les gestes à effectuer sur sa colostomie ; cependant, pour acquérir l'acceptation de celui-ci, elle a besoin de collaborer avec la famille, la stomathérapeute, la psychologue21(*) s'il y en a une dans le service, et bien sûr le patient.

CONCLUSION

Suite à ce Travail de Fin d'Etudes, je tiens à montrer l'importance d'une éducation personnalisée, adaptée à chaque colostomisé. En effet, l'infirmière doit prendre en charge le patient dans sa globalité tout en respectant ses valeurs, ses capacités, sa compréhension et ses souhaits.

La prise en charge psychologique est essentielle pour déterminer où le patient se situe dans les étapes de deuil afin de personnaliser la prise en charge physique, c'est-à-dire l'éducation des gestes à réaliser sur la stomie, mais aussi afin de l'informer des conséquences physiques et psychosociales. L'éducation auprès du patient colostomisé est différente selon chaque individu et afin d'avoir une acceptation optimale de la part de celui-ci, il est important pour l'infirmière de collaborer en équipe pluridisciplinaire.

Cette étude m'a permis d'approfondir mes connaissances initiales et de me questionner, en tant que future professionnelle, sur la conduite infirmière à adopter auprès des colostomisés. Elle a été très enrichissante et m'a beaucoup apporté afin d'aborder au mieux ces patients si, dans l'avenir, j'ai l'occasion de travailler auprès d'eux. Ce travail de recherche m'a confortée dans mon désir de devenir stomathérapeute afin d'accompagner les patients colostomisés de la période pré-opératoire à celle post-opératoire.

Ainsi, si je devais poursuivre ce travail, il serait intéressant d'approfondir ma problématique en questionnant des patients de différents services de Digestif afin de comparer l'éducation et l'acceptation des colostomisés, selon la disponibilité de la stomathérapeute dans les services.

Il serait également intéressant d'approfondir l'autonomie et l'acceptation du patient colostomisé selon son âge afin de confirmer si ce dernier est un facteur rendant difficile l'éducation du patient.

BIBLIOGRAPHIE

Livres ou ouvrages :

-ASSAL J-P., LACROIX A. L'éducation thérapeutique des patients. Nouvelles approches de la maladie chronique. Paris : Vigot, 1998. 240p.

-DELAMARE Jacques. Dictionnaire de l'infirmière. Paris : Maloine, 2002, 530p.

-FOUQUET E., NEEFS H. Dictionnaire Encyclopédique. Paris : Hachette, 1997, 2080p.

-DREVET S., JOURNIAC C., et al. Soins IDE II. Démarches relationnelles et éducatives, initiation et stratégie de recherche. Paris : Masson, 2002, 195p.

-LACOMBE Michel. Précis d'anatomie et de physiologie humaine Tome 2. Rueil-Malmaison : Lamarre, 2004, 190p.

-QUEVAUVILLIERS J./PERLEMUTER L. . Dictionnaire Médical de l'Infirmière. Paris : Masson, 2004, 1086p.

Articles de périodiques :

-BAUMEL H., DUCHENE D.,FABRE J-M. , et al. L'irrigation colique pour colostomies. Résultats d'une enquête nationale auprès de 795 colostomisés . Annales de Chirurgie, 1996, n°1, pp.30-35.

-FABREGAS B., «  20 ans de stomathérapie », 1999, Soins n°632, p.20.

-WERQUIN I., MONFROY D. La colostomie : à la recherche de l'inconnu(e). Recherche en soins infirmiers , 1997, n°48, pp. 82-84.

Textes législatifs :

-Décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V du code de la Santé Publique et modifiant certaines dispositions de ce code. J.O. du 8 août 2004.

Cours I.F.S.I. :

-Docteur DAGADA. La cancérogenèse. Cours I.F.S.I. 3ème année, le 14/11/2006.

-GALLATO Chantal. Le soin éducatif. Cours I.F.S.I. 2ème année. Avril 2006.

-LARROUTURE Myriam. Soins Infirmiers aux patients colostomisés. Cours IFSI 2ème année. Juin 2006.

Documents provenant d'internet :

-DURAND-GASSELIN, Qu'est-ce que l'éducation pour la santé du patient ? [en ligne]. 08 août 2003. Disponible sur http://www.cyes.info/themes/education_sante/definitions_education_sante.php> ( consulté le 04/02/2007).

-Institut National de Veille Sanitaire. Evaluation épidémiologique du programme du dépistage du cancer du côlon et du rectum [en ligne], 13 Octobre 2006, disponible sur http://www.invs.sante.fr (consulté le 27/01/2007).

ANNEXES

ANNEXE 1 :

SCHEMA DE L'APPAREIL DIGESTIF22(*)

ANNEXE 2 :

SCHEMA  DE L'IRRIGATION COLIQUE23(*)

ANNEXE 3 :

DECRET INFIRMIER DU 29 Juillet 200424(*)

J.O n° 183 du 8 août 2004

Décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions de ce code

* 21 Lire le ou la psychologue.

* 22 LACOMBE Michel. Précis d'anatomie et de physiologie Tome 2. Rueil-Malmaison : Lamarre, 2004, p105.

* 23 WERQUIN I., MONFROY D. La colostomie : à la recherche de l'inconnu(e). Recherche en soins infirmiers , Mars 1997, n°48, pp 82-84.

* 24 Décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V du code de la Santé Publique et modifiant certaines dispositions de ce code. J.O. du 8 août 2004.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net