WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Système ergonomique de lasalle det ri de la beac douala et santé psychophysiologique des trieuses

( Télécharger le fichier original )
par Roseline Flore Ewolo Mebara Epse Toulou
Université de Douala ESSEC - Master II en Psychologie sociale,Diplôme d'étude professionnelle approfondie en ressources humaines 2009
  

sommaire suivant

La filière ressource humaine est une partie qui touche à la gestion d'une entreprise dans le sens du traitement des problèmes humains et sociaux. La gestion des ressources humaines a considérablement évolué au cours des dernières décennies. Elle a en effet intégré les recherches concernant le facteur humain dans les entreprises. Si la conception classique constatait une contradiction irréductible entre les aspirations du travailleur et celle de l'entreprise, le mouvement des relations humaines a cherché à mieux cerner les motivations des hommes et à mettre en parallèle conditions de travail, style de management, satisfaction des individus, et rendement.

Ces études permettent de mettre en évidence l'importance des facteurs psychologiques et affectifs pour comprendre le comportement des individus dans l'entreprise. D'où les théories modernes qui reposent sur trois postulats : Les ressources humaines sont en général mal exploitées, l'efficacité des décisions peut être améliorée par une bonne information des travailleurs, et la satisfaction de l'individu dépend étroitement du travail accompli. Deux courants principaux se sont développés à partir des ces hypothèses : La théorie des ressources humaines et la théorie du capital humain. La théorie des ressources humaines insiste sur les besoins des travailleurs. La classification d'Abraham MASLOW la plus connue, distingue les besoins Physiologiques, les besoins de sécurité, les besoins sociaux, les besoins d'estime (estime de soi et estime des autres) et en dernier lieu les besoins de réalisation personnelle. La validité du classement hiérarchique, des différents besoins n'a pu être vérifiée en pratique, mais, n'en constitue pas moins un instrument méthodologique intéressant. En l'utilisant, Mc GREGOR a élaboré la notion de direction par objectif, par opposition à la direction par contrôle, qui doit être plus satisfaisante pour les individus car ils bénéficient d'une plus grande liberté et d'un élargissement de leur tâche. La théorie du capital humain (celui-ci étant défini comme le stock de connaissances, de qualification et d'aptitudes des individus) permet quant à elle de mettre en évidence les relations entre facteur humain et développement de l'entreprise. Ainsi, la gestion des ressources humaines telle qu'elle est pratiquée dans les entreprises s'inspire plus ou moins de  ces approches. Elle a pour objectif de traiter les quatre grands types de relations humaines que l'on trouve au sein des organisations : Les relations hiérarchiques, les relations interindividuelles, les relations de force entre les différents groupes humains, et les relations de l'homme avec son travail. C'est la relation de l'homme avec son milieu professionnel qui fait l'objet de notre étude. Ainsi, nous définissons l'ergonomie comme l'étude de l'homme dans son environnement professionnel, en vue d'améliorer les résultats de l'entreprise et de rendre les outils moins contraignant pour celui qui l'exécute.

C'est en 1988 que la société d'ergonomie de langue française a donné une définition de cette discipline : « Mise en oeuvre de connaissances scientifiques relatives à l'homme et nécessaires pour concevoir des outils, des machines et des dispositions qui puissent être utilisés par le plus grand nombre avec le maximum de confort, de sécurité et d'efficacité. » L'ergonomie se penche donc sur deux types de problèmes : Rendre les outils plus efficaces et plus simples à utiliser, étudier le comportement au travail des individus pour voir si leurs activités est en harmonie avec leurs possibilités physiques et intellectuelles. Ce sont ces aspects de l'ergonomie que nous allons développer dans notre travail. En nous appuyant sur les fonctions de trieuses de la BEAC Douala.

Une approche simpliste de l'ergonomie consiste à ne voir dans l'homme qu'une machine dotée de possibilités et de contraintes liées à sa seule physiologie. Cette approche tient compte de données chiffrables comme l'anthropométrie (tailles longueur des doigts, souplesse de poignets), la qualité de l'environnement (température, qualité d'air) La rapidité des réflexes, les rythmes biologiques. Une telle conception très en vogue aux Etats-Unis depuis la fin du XIXème siècle le taylorisme a permis de rendre les machines plus efficaces, moins dangereuses, et moins bruyantes, de limiter le poids des objets à transporter, de réduire le nombre des accidents de travail, de mieux prévenir et traiter les maladies professionnelles. Vu sous cet angle, les problèmes d'ergonomie devraient en principe être tous résolus par l'ingénierie et la médecine. Or, ce n'est pas toujours le cas.

La gestion des conditions de travail amène à se pencher non seulement sur l'environnement dans lequel s'exerce l'activité des salariés, mais aussi sur le contenu du travail effectué. Il s'agit en particulier de respecter la réglementation en matière d'hygiène et de sécurité, mais également et c'est l'objet de l'ergonomie, d'analyser les charges tant physiques que morales que les individus doivent supporter ainsi que les conditions de leurs activités (bruit, éclairage, climatisation, odeur forte etc.) Une amélioration de la nature des tâches à accomplir peut employer différentes techniques, allant de la simple rotation, qui permet d'éviter la monotonie, à une augmentation des responsabilités en passant par un élargissement des missions à réaliser.

Rendu à l'infirmerie de la BEAC Douala trois fois par semaine pendant deux mois, nous sommes partis d'une observation empirique selon laquelle 80% des patients inscrits dans le registre des malades sont les trieuses. Elles souffrent généralement des maladies communément répétées d'une collègue à une autre notamment les hémorroïdes, le rhume de foin, le panaris, la sinusite, le mal d'yeux, les lombalgies, les reniths, l'hypertension, le stress. L'ensemble de ces maladies nécessite une étude minutieuse et un rapprochement avec les activités exercées par les trieuses de la BEAC Douala.

Amener la problématique de l'ergonomie à la salle de tri de la BEAC Douala relève d'une tâche hardieuse et nécessite de nombreux questionnements précisément d'une part : Quelles sont les conditions à remplir pour être admise trieuse notamment les conditions intellectuelles, physiques physiologiques, sanitaires, médicales. Des dispositions physiologiques peuvent-elles constituer des atouts ou des limites à l'exercice de la fonction de trieuses tels la rapidité des réflexes, la flexibilité des poignets, la finesse de doigts, la résistance à certains microbes.

D'autre part, le contact permanent avec l'argent peut entraîner les problèmes de santé, particulièrement billets usés et mutilés, Quelles sont les décisions prises par les responsables de la BEAC pour protéger les trieuses des maladies liées à leur principal instrument de travail ? Telles sont les différentes interrogations auxquelles nous essayerons d'apporter des réponses pendant nos investigations à la BEAC : La Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC) est l'institution d'émission des six Etats membres de la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Elle a été créée par la convention de coopération monétaire signée à Brazzaville, les 22 et 23 Novembre 1972, respectivement entre les cinq Etats fondateurs et entre ceux-ci et la France .Avec l'entrée de la Guinée Equatoriale au sein de la BEAC, le 1er janvier 1985, les textes initiaux ont été complétés le 24 Août 1984 par le traité entre les Etats fondateurs et celle-ci d'une part et par le protocole additionnel à la convention de coopération monétaire entre six Etats membre et la France d'autre part. La Banque comprend ainsi les Services Centraux, des Directions Nationales, des Agences, des Bureaux, et délégations extérieures la rédaction de cet exposé se fait ainsi à l'agence de la BEAC Douala ; précisément dans le Service du Personnel. Notre travail est ainsi constitué comme suit :

Première partie : Présentation de la BEAC et problématique de l'ergonomie de la Salle de tri

Chapitre I Présentation de la BEAC

Section I Historique, Objectifs, et Fonctionnement de la BEAC

Section II Activités de la Banque

Chapitre II Approche Théorique

Section I La Théorie de l'ergonomie

Section II Maladies liées à l'activité de tri

Deuxième partie : Démarche Méthodologie et Analyse des résultats

Chapitre I Collecte des données

Section I Instrument de collecte des données

Section II Guide d'entretien

Chapitre II Présentation des résultats

Section I Analyse des données

Section II Interprétation des résultats

Conclusion

Bibliographie

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !