WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Système ergonomique de lasalle det ri de la beac douala et santé psychophysiologique des trieuses

( Télécharger le fichier original )
par Roseline Flore Ewolo Mebara Epse Toulou
Université de Douala ESSEC - Master II en Psychologie sociale,Diplôme d'étude professionnelle approfondie en ressources humaines 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE I PRESENTATION DE LA BEAC

Section I Historique, Objectifs, et Fonctionnement de la BEAC

1.1 Historique

La Banque des États de l'Afrique Centrale (B.E.A.C) est l'institution d'émission des six États membres de la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC).

Dates importantes de l'histoire de la BEAC

· 29 juin 1901 : Création de la Banque d'Afrique Occidentale »B.AO » autorisée à émettre le franc en A.O.F. Pour continuer les activités de la Banque du Sénégal (21 Décembre 1853).

· 1920 : Extension du privilège d'émission de la Banque d'Afrique Occidentale « B.A.O. » en A.E.F.

· décembre 1941 Création de la caisse Centrale de la France Libre (CCFL), chargée de l'Émission monétaire en Afrique Centrale ralliée à la partie à la France Libre.

· 24 juin 1942 : Ordonnance autorisant la CCFL à émettre la monnaie à partir du 1er août 1942.

· février 1944 : Création de la caisse de la France D'outre-mer (CCFOM) en remplacement de la CCFL.

· 25 décembre 1945 : Création du franc de colonies françaises d'Afrique (F CFA) avec la parité de 1 franc CFA=1,70FF.

· 17 décembre 1948 : Changement de parité du F CFA vis-à-vis du FF : 1F CFA=2FF.

· 20 janvier 1955 : Création de l'Institut d'Emission de l'A.E.F et du Cameroun.

· 14 avril 1959 : Création de la Banque centrale de l'Afrique équatoriale et du Cameroun (B.C.E.A.C).

· novembre 1972 : Création de la Banque des États de l'Afrique Centrale (B.E.A.C) et du franc de la coopération financière en Afrique Centrale «F CFA ».

· avril 1973 : Début des activités de la B.E.A.C

· 1er janvier 1977 : Transfert du siège des Services Centraux de la B.E.AC de Paris à Yaoundé.

· 1er avril 1978 Nomination à la B.E.AC d'un Gouverneur et d'un Vice Gouverneur africain.

· 1er janvier 1985 : Entrée de la Guinée Équatoriale au sein de la B.E.A.C.

· 16 Octobre 1990 : Importantes réformes des règles de la Banque Centrale et création de la commission Bancaire de l'Afrique Centrale « COBAC ».

· 12 janvier 1994 : Nouvelle parité : 1 F CFA=0,01FF.

· 1er juillet 1994 : Lancement du marché monétaire de l'Afrique Centrale.

· 1er janvier 1999 : Arrimage du C FA à l'Euro au taux de 1 Euro=655,957F FA.

1.2 Définition et Objectifs

La BEAC a été créée par la convention de coopération Monétaire signée à Brazzaville, les 22 et 23 novembre 1972, respectivement entre les cinq États fondateurs, et entre ceux-ci et la France. Avec l'entrée de la Guinée Équatoriale au sein de la BEAC, le 1er janvier 1985, Les textes initiaux ont été complétés le 24 août 1984 par le traité entre les États fondateurs.

Entre le protocole additionnel à la convention de coopération monétaire entre six États membre et la France d'autre part.

La Banque émet la monnaie de l'union et en garantie la stabilité. Sans préjudice de cet objectif, elle apporte son soutien aux politiques économiques générales élaborées dans l'union.

Les six États membre de l'union sont : Cameroun, RCA, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, Tchad.

Son capital est fixé, à la date du 24 avril 2007 à 8.800.000.000 (quatre vingt huit milliards) francs CFA, réparti à part égales entre les états membres. Sur proposition de son Conseil d'Administration, le capital de la Banque peut par dérogation à l'article 72 de ses statuts, être augmenté ou diminué conformément aux dispositions pertinentes de la convention régissant l'Union Monétaire de l'Afrique centrale.

La part des réserves non incorporées au capital de la Banque peut, par dérogation à l'article 72 de ses statuts, être augmenté ou diminué conformément aux dispositions pertinentes de la convention régissant l'Union Monétaire de L'Afrique Centrale.

La part des réserves non incorporées au capital de la Banque Centrale, reste la propriété indivise des États membres.

La Banque comprend ainsi les Services Centraux, des Directions Nationales, des agences, des Bureaux, et Délégations Extérieures.

Les Services Centraux sont établis dans l'une des capitales des États membres et ce, conformément, aux dispositions pertinentes de la convention régissant l'Union Monétaire de l'Afrique centrale. Actuellement, ils sont établis à Yaoundé, Capitale de la République du Cameroun, qui abrite le siège de la Banque.

Les Directions Nationales, établies dans la capitale de chacun des États membres, ont les attributs de siège social.

Les Agences, Bureaux et Délégation Extérieur sont crées ou supprimés par décision du conseil d'Administration, en considération des besoins économiques, financiers et monétaires des États membres.

Sur décision du Conseil d'Administration, des dépôts de billets et Pièces peuvent être ouvertes, sur la base de convention, auprès des banques commerciales ou des trésors et comptable Public des États membres.

La Banque jouit de la pleine personnalité juridique et, en particulier, de la capacité :

· De contacter ;

· D'acquérir des biens mobiliers et immobiliers et d'en disposer ;

· D'ester en justice.

A cet effet, elle bénéficie dans chacun des États membres de la capacité juridique la plus large reconnue aux personnes morales par les législations nationales.

Elle dispose, comme marque instinctive, d'un logotype constitué de :

· Trois têtes d'éland de Derby vues jusqu'aux placées au centre d'un rond ;

· Des herbes occupant le bas de ce rond.

La couleur du logo de la banque est le jaune or.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre"   Paul Eluard