WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude sur l'impact de la transmission optique dans un réseau multiservices "cas de rnis"

( Télécharger le fichier original )
par Ronsard MBUMBA MAYEMBA
Ecole Supérieure des Metiers d'Informatiques et de Commerce "ESMICOM" - Ingénieur technicien en informatique, option réseaux et techniques de maintenance 2009
  

précédent sommaire suivant

III.3.2 Les modes d'exploitation

Le transfert d'informations entre deux systèmes A et B peut s'effectuer en fonction des besoins et des caractéristiques des éléments, suivant 3 modes d'exploitation de la liaison.

III.3.2.1 Liaison simplex

Le système A est un système émetteur, le système B est un récepteur, les données sont transmises dans un seul sens. L'exploitation en mode unidirectionnel est justifié pour les systèmes dont le récepteur n'a jamais besoin d'émettre (liaisons radio ou télévision).

Système A

(ETTD+ETCD)

Système B

(ETTD+ETCD)

Récepteur

Emetteur

Fig.III.2 : Liaison Simplex

III.3.2.2 Liaison sémi-duplex (half duplex)

La transmission est possible dans les deux sens mais non simultanément, l'exploitation est en mode bidirectionnel à l'alternat.

Ce type de liaison est utilisée lorsque le support physique est commun aux deux sens de transmission (cas des lignes téléphoniques) ne possède pas une largeur de bande suffisante pour permettre des liaisons bidirectionnelles simultanées par modulation de deux fréquences porteuses différentes ; des procédures particulières permettent alors d'inverser le sens de transmission (liaisons CB, par exemple).

Système A

Système B

Récepteur

Emetteur

Emetteur

Récepteur

Système A

Système B

Emetteur

Récepteur

Récepteur

Emetteur

Fig.III.3 : Liaison Half Duplex

III.3.2.3 Liaison duplex intégrale (full duplex)

Les données peuvent être émises ou reçues simultanément dans les deux sens. L'exploitation est en mode bidirectionnel simultané.

À chaque sens de transmission correspond un canal de communication propre ; lorsque le support physique est commun aux deux sens de transmission. Chaque canal est défini dans une bande de fréquence spécifique.

Système B

Système A

Emetteur

Récepteur

Récepteur

Emetteur

Fig.III.4 : Liaison Full Duplex

III.3.3 Qualité de Service

Pour assurer le support de ces applications, on a défini une certaine qualité de service (QoS) basée sur deux critères :

Ø La transparence temporelle (délai de transfert et variation du délai (gigue)

Ø La transparence sémantique (respect de la signification des informations)

III.3.4 La commutation

La commutation est l'ensemble des techniques permettant d'établir la connexion entre l'émetteur et le récepteur. C'est dans ce sens que les communications sont basées sur un principe de commutation pour acheminer l'information d'un client vers un autre.

Parmi les techniques existantes nous citons :

III.3.4.1 Commutation de circuits

Les données sont transmises sur un circuit, matérialisé par une continuité électrique, établi provisoirement entre deux ETTD.

Les caractéristiques principales de ce type de commutation sont :

Ø Bande passante disponible : Fixe ;

Ø Principe de facturation : À la distance et à la durée ;

Ø Pas de stockage des informations communiquées dans le réseau.

La commutation de circuits est utilisée principalement sur les réseaux téléphoniques. Pour des communications à grandes distances, la liaison est établie par une série de commutateurs hiérarchisés et situés dans les différents centres de transit (centres locaux, centres interurbains, centres nationaux).

III.3.4.2 Commutation de paquets

Un message est coupé en paquets de longueur fixe. Les paquets sont transmis de commutateur en commutateur jusqu'à l'ETTD destinataire. À leur arrivée dans un commutateur, chaque paquet est mémorisé dans les tampons alloués et transmis vers le commutateur suivant lorsqu'un tampon de celui-ci est disponible.

Les tampons d'un commutateur peuvent donc contenir à un instant donné les paquets de différents messages.

Les caractéristiques de la commutation de paquets sont :

Ø Bande passante disponible : Dynamique ;

Ø Principe de facturation : Au volume d'informations transmis;

Ø Une politique de routage (choix des chemins suivant la capacité et l'état du réseau ;

Ce type de commutation est utilisé dans les réseaux X25.


 

Commutation de circuits

Commutation par paquets

Circuit dédié

Oui

Non

Bande passante disponible

Fixe

Dynamique

Gaspillage potentiel de bande passante

Oui

Non

Transmission store and forward (stocker, verifier, faire suivre )

Non

Oui

Chaque paquet suit la même route

Oui

Oui ou Non (suivant le réseau)

Quand peut apparaître la congestion

À l'établissement du circuit

À chaque paquet transmis

Principe de facturation

À la distance et à la durée

Au volume d'informations transmis

Tableau III.1 : Comparaison des réseaux à commutation de circuits et à commutation par paquets

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy