WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le management interculturel chez Bookoff France

( Télécharger le fichier original )
par David VANDEPONTSEELE
Université de Paris 7 - Master de recherche en étude japonaise 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.7 Le type de structure d'organisation

Sur le plan juridique, l'organisation est, depuis 1991, enregistrée sous le nom de « BOOKOFF Corporation Limited ». En France, elle est reconnue comme une EURL (société unipersonnelle à responsabilité limitée), ce qui signifie que les responsabilités (et les profits) ne sont pas directement incombées à la direction mais sont avant tout partagées au sein de l'organisation car la société dispose d'une personne morale qui lui est propre, différente de celle de la personne physique incarnée par la direction. La responsabilité est limitée au montant du capital et les biens personnels des directeurs sont protégés. À la différence de la SARL (société à responsabilités limitées), l'EURL peut être constituée à partir d'une personne68(*).

Pour mieux comprendre l'organisation de la société d'un point de vue hiérarchique en France, voici un organigramme qui représente le type de ligne hiérarchique de BOOKOFF en France.

Yoshinaga Toshihiko : Responsable de BOOKOFF en France.

4 employés de la boutique
BOOKOFF Quatre Septembre

6 employés de la boutique
BOOKOFF Opéra

Jean-Philippe Meneboo : manager de la boutique BOOKOFF Quatre Septembre

Aida Yuki: manager de la boutique BOOKOFF Opéra

XXX : Vice-manager de la boutique BOOKOFF Quatre Septembre

À la tête de cet organigramme, on retrouve l'actuel responsable de BOOKOFF France, Yoshinaga Toshihiko, qui nous a accordé une interview le 22 avril 2009 (retranscription en annexe 2). Avant de venir en France, il a ouvert 13 boutiques au Japon et occupait un poste appelé Area Manager, il était chargé de superviser une région. Il est venu en France parce qu'il voulait tenter une expérience professionnelle dans un pays autre que le Japon, mais n'avait aucun intérêt particulier dans la culture française et n'avait aucune connaissance de la langue. Son poste lui confère la responsabilité de la communication avec la maison mère au Japon.

Les employés de la boutique BOOKOFF Opéra sont principalement des étudiant(e)s japonais(e), ou des Japonais(e)s marié(e)s à des Français(e)s et qui cherchent à travailler à Paris dans une entreprise qui leur est familière. Il y a également quelques descendants de Japonais de seconde génération d'un niveau de japonais excellent. Les travailleurs qu'il nous a été donnés d'interviewer se sont tous montrés très ouverts d'esprit et très respectueux de la culture française et aux questions qu'elle engendrait. Madame A, en particulier, s'est montrée soucieuse de ce que les Français pouvaient penser de son entreprise.

Les employés de la boutique BOOKOFF Quatre Septembre quant à eux sont des Français ou Japonais ayant grandis en France. On peut noter qu'un employé est d'origine Chilienne mais il maitrise parfaitement la langue française. Les hauts postes sont cependant réservés à des Japonais ou à des employés ayant une maîtrise quasi parfaite de la langue couplée à une adhésion totale à la culture de l'entreprise. L'entreprise représente un attrait pour les Français qui veulent perfectionner leur connaissance du japonais et s'habituer à travailler dans une entreprise japonaise, tout en restant à Paris. Monsieur A, par exemple, reconnaît dans son interview que ses débuts à BOOKOFF Opéra69(*) lui ont permis de s'initier progressivement à la culture de travail japonaise, tout en continuant ses études sur Paris.

Au niveau du degré de formalisation des employés envers leurs employeurs, la lecture du livre de Hashimoto Mayumi nous fait comprendre qu'il est relativement faible. D'une part parce que l'entreprise veut appliquer une politique paternaliste, ce qui implique un degré de formalisation inspiré de celui d'une cellule familiale (voir intra 2.9). Et d'autre part, parce que les employeurs ne jouissent pas d'un fort  degré de spécialisation ou de différenciation fonctionnelle par rapport aux employés. Ils sont la plupart du temps amenés à travailler avec les employés et effectuer les mêmes tâches que ces derniers plus qu'a s'appliquer à tenir des rôles que l'on attend réellement d'un manager tel qu'à améliorer les performances, faire de la publicité ou du marketing. Monsieur A nous a décrit les responsables comme « fondus dans la masse ». Malgré cette courte distance hiérarchique, les employés tendent cependant à converser avec leurs employeurs en utilisant un langage formel.

Cet organigramme nous permet donc de visualiser l'organisation hiérarchique de l'entreprise et donc de mieux comprendre le processus décisionnel chez BOOKOFF, que nous décrirons dans le point suivant.

* 68 « Entreprise individuelle ou EURL : quel statut choisir ? »L'entreprise.com. L'express. 1 Jun 2009 <http://www.lentreprise.com/1/2/5/entreprise-individuelle-ou-eurl-quel-statut-choisir_16151.html?pga=2>.

* 69 A l'époque où Monsieur A a commencé travaillé chez BOOKOFF, (2006-2008), BOOKOFF Quatre Septembre n'existait pas encore.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.