WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le management interculturel chez Bookoff France

( Télécharger le fichier original )
par David VANDEPONTSEELE
Université de Paris 7 - Master de recherche en étude japonaise 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.5 Le positionnement face à l'environnement économique et social

En moins de 20 ans, BOOKOFF aura réussi à ouvrir 1093 points de ventes à travers tout le Japon, et dix à l'étranger63(*). Dans l'ensemble, l'organisation semble privilégier les grandes agglomérations pour l'implantation de ses librairies. Ceci répond simplement à la logique que plus il y a d'habitants, plus il y a de chances qu'ils soient possesseurs de livres à revendre ou demandeurs de livres d'occasions. L'offre et la demande se retrouvent donc plus hautes dans les grandes villes. Cette préférence se retrouve également subtilement à l'étranger, où les boutiques ont été implantées dans des villes où la communauté japonaise était importante. En France, selon les recensements publiés sur le site du ministère des affaires étrangères, on dénombre 30 863 Japonais en France en 2007, dont 12 720 à Paris 64(*).

La clientèle est donc essentiellement constituée d'individus issus de la communauté japonaise, ou en lien avec elle, cherchant des livres à bas coûts et dans un bon état. Cette règle ne s'applique bien-sûr pas au cas de la boutique BOOKOFF Quatre Septembre, qui vise une clientèle francophone (rachat et revente des livres, CD, DVD, ... en français). Par conséquent, la boutique a tendance à employer des Japonais (ou des personnes qui maîtrisent parfaitement cette langue) dans la boutique BOOKOFF Opéra et des Français dans la boutique BOOKOFF Quatre Septembre. Les postes à plus haute responsabilité sont cependant gardés par des employés issus de la maison mère, Yoshinaga Toshihiko et Aida Yuki (voir intra point 3.3.2)

BOOKOFF n'est pas la seule enseigne où l'on peut effectuer la vente et le rachat des livres, mais c'est la plus connue au Japon. À Paris, le concurrent le plus sérieux est Gibert Joseph, qui entretien lui aussi une activité de livres d'occasion ce qui en fait un concurrent direct pour BOOKOFF Quatre Septembre. Les sites internet qui proposent un service d'achat de livre par correspondance représentent également un concurrent sérieux. L'organisation a déjà développé un réseau de vente par internet mais seulement pour le marché japonais.

2.6 Les éléments d'indentification et d'appartenance

L'un des éléments d'identification est la shaka65(*). La shaka est un hymne écrit à la gloire de l'organisation, qui est supposé être chanté tous les matins par tous les employés de BOOKOFF avant leur réunion. Chez BOOKOFF, cet hymne porte le nom de BOOKOFF shôwa66(*). Cette habitude n'étant pas du tout dans la culture française, il fut à l'origine d'un premier conflit majeur (voir intra point 3.3.3).

Voici ci-dessous l'hymne en japonais et sa traduction en français.

\u20170\u20170ç«úàúààê«úEé½½\u12399ÍÍ

\u-32278\u-32278é(c)êMM\u12392ÆÆ\u24773èî»MûiðéùðùÁÁ\u12390ÄÄ

\u12362\u12362·qq\u27096ll\u12395ÉÉ\u12399ÍÍ\u26368çÅÅ\u22823åÌåÌ-ú«ú«

\u12362\u12362·«XX\u12395ÉÉ\u21830è\u21697ïii\u12395ÉÉ\u23550ÎÎ\u12375uu\u12390ÄÄ\u12399ÍÍ\u28145ê[[\u12356centscents

\u24859\u24859àèîðúAàÁàÁÄÄ\u22857ïòédòdÌÌ\u31934ê\u31070ê__\u12434ðð

\u24536\u24536-YêéE#177;#177;\u12392ÆÆ\u12394ÈÈ\u12367\u-32278é(c)(c)\u12425çÌçÌó-]ó]'BB\u25104ê#172;#172;\u12398ÌÌ

\u28858\u28858à×ÉÉ\u21162«ww\u12417ßß\u12414ÜÜ\u12377··

Aujourd'hui encore, toute la journée,

Avec confiance et ardeur,

Donnons la plus grande satisfaction à nos clients

Accordons aux articles du magasin une profonde

affection

N'oublions pas d'être serviable et travaillons,

nous employés de BOOKOFF,

pour atteindre nos aspirations.

\u12356\u12356centsçÁçÁuu\u12419ácentsácentsÜÜ\u12379

\u12399\u12399Ícentscents\u12289AA\u12363(c)(c)\u12375uu\u12371#177;#177;\u12414ÜÜ\u12426èÜèÜuu\u12383½½

\u23569\u23569èXX\u12434ðÒðÒ\u19979%o\u12373\u12356centscents\u12414ÜÜ\u12379

\u30003\u30003ê\uu\u-30157-ó²ó²''\u12356centscents\u12414ÜÜ\u12379\u12435ññ

\u12354\u12354 èèÆÆ\u12358\u12372²²\u12374''\u12356centscents\u12414ÜÜ\u12375uu\u12383½½67(*)

Bienvenue

Oui, très bien

Veuillez patientez un instant s'il vous plaît

Toutes mes excuses

Merci infiniment

Cet hymne est suivi d'un rituel où les employés s'inspectent mutuellement les mains pour s'assurer de leur propreté. Ils tournent ensuite sur eux-mêmes pour vérifier que leur uniforme est bien porté.

Un autre élément d'identification notable, est que tous les employés japonais sont tenus de porter un uniforme composé d'un tablier bleu avec le logo de BOOKOFF brodé dessus. Les employés français ont un polo noir avec également le nom de l'organisation. Un code vestimentaire va de pair avec l'uniforme : pas plus d'un piercing à chaque oreille pour les femmes et les boucles d'oreille qui pendent ne sont pas autorisées. Les hommes doivent être rasés.

Enfin, le logo est un dernier élément d'identification. Il est composé d'un visage sortant d'un livre et du nom de l'entreprise, chapeauté par trois petits points sur « BOOK » et sur « OFF ». L`imposant logo « Livres » ou \u26412\u26412-{ (hon) blanc sur fond rouge ou bleu est aussi reconnu comme un symbole de l'organisation. C'est d'ailleurs celui qui a été gardé pour les points de ventes en France (photo de droite).

En voici quelques illustrations :

* 63 Six points de ventes aux Etats-Unis, un au Canada, un en Corée et deux en France.

* 64 « Recensement des Japonais en outre mer » (\u28023\u28023COO\u22312ç\u30041\u-28506-MM\u20154êll\u25968껫ù»ùOEvv). Ministère des Affaires étrangères (\u22806\u22806O-#177;#177;\u30465èÈÈ). 22 May 2009 <http://www.mofa.go.jp/Mofaj/toko/tokei/hojin/08/pdfs/1.pdf>.

* 65 En japonais : \u31038\u31038éÐ%oÌÌ. Terme composé des idéogrammes de l'organisation, la société (\u31038\u31038éÐ) et du chant (\u27468\u27468%oÌ).

* 66 En japonais : \u12502\u12502ÉuÉbb\u12463ÉNN\u12458ÉII\u12501Étt\u21809è\u21644aa, composé du terme BOOKOFF (\u12502\u12502ÉuÉbb\u12463ÉNN\u12458ÉII\u12501Étt) et shôwa qui veut dire « choeur »

* 67 Les 4 dernières phrases de l'hymne sont des phrases toute faites très utilisées dans les magasins au Japon.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.