WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Procédures de recouvrement et gestion des créances en souffrance


par Talato Safiatou KOANDA
Institut Supérieur d'Informatique et de Gestion, Ouagadougou - DUT Finances comptabilité 0000
  

précédent sommaire suivant

PREAMBULE

L'Institut Supérieur d'Informatique et de Gestion (ISIG) est une grande école privée mixte d'enseignement supérieur. Créé en octobre 1992, il a été agréé par le Ministère des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique par arrêté n° 92-125 /MESSRS / MDCHEP du 21 octobre 1992. Il est situé au sud de la cité «1200 logements», à quelques mètres des éditions le PAYS. Cet établissement a pour objectifs, la formation des techniciens supérieurs, des ingénieurs, des cadres supérieurs en gestion ; la formation professionnelle continue et le perfectionnement des utilisateurs de l'outil informatique.

Depuis son ouverture en octobre 1992, l'ISIG a accueilli plus de cinq mille (5.000) étudiants. Ceux-ci ont porté leur regard sur cette école afin de disposer d'une formation solide et adéquate pour mieux s'intégrer dans le monde du travail, poursuivre sans difficulté d'autres études supérieures ou pratiquer la recherche.

L'institut forme en deux (02) ans des Techniciens Supérieurs en :

- Informatique de Gestion (IG) ;

- Electronique ;

- Finances Comptabilité (FC) ;

- Gestion Commerciale (GC) ;

- Secrétariat de Direction (SD).

L'établissement forme également des cadres supérieurs en Licence-Master-Doctorat encore appelée système LMD. Il prépare aussi des étudiants au DESS.

Il faut rappeler que la formation est assurée par un corps professoral constitué de professeurs permanents et de vacataires (maîtres de conférence, maîtres assistants, ingénieurs, experts comptables, magistrats, inspecteurs des impôts ayant au moins le DESS...).

Emmanuel KANT (1724-1804) disait dans une assertion : « La théorie sans la pratique est absurde, la pratique sans la théorie est aveugle ».

Nous avons suivi des cours théoriques. Pour concilier la théorie à la pratique, l'ISIG, dans le souci de donner une formation complète et de qualité à ses étudiants en fin de cycle leur demande d'effectuer un stage pratique de deux (02) mois minimum en entreprise.

A l'issu de ce stage, un rapport est rédigé, présenté et soutenu devant un jury en vue de l'obtention du Diplôme de Technicien Supérieur (DTS).

C'est dans ce cadre que nous avons effectué notre stage dans un établissement financier dénommé Société Burkinabé de Crédit Automobile (SO.B.C.A.) du 15 juillet au 15 septembre 2008. Pendant ce stage, nous avons confronté nos connaissances théoriques à la pratique afin de nous accoutumer à la vie professionnelle.

précédent sommaire suivant