WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des associations de jeunesse à la réduction de la pauvreté en haiti : cas de la commune de port-au-prince

( Télécharger le fichier original )
par Magdala SUIRE
Université d'Abomey-Calavi : Institut National de la Jeunesse, du Sport et de l'Education Physique - Maitrise en Développement Communautaire 2009
  

précédent sommaire suivant

1.2. Caractéristiques démographiques

Selon le dernier recensement de 2006, la population haïtienne est estimée à 8 924 553 habitants avec un taux de croissance de 2.3 % et une densité de 321,6 habitants par kilomètre carré.6(*)

1.3. Contexte économique et problématique de la pauvreté en Haïti

Ce contexte, présenté brièvement, se rapporte à la période 1987-2003 où l'économie Haïtienne a enregistré des modifications importantes dues entre autres à :

a) des raisons d'ordre politique, caractérisées par une instabilité qui a eu des conséquences néfastes sur l'investissement privé ainsi que l'exécution des programmes publics de développement ;

b) des raisons d'ordre économique, caractérisées par un changement notable de politiques économiques en 1986 et 1987 renforcé en 1996, politiques qui ont consisté pour l'essentiel à aménager l'ouverture très large de l'économie au commerce international et secondairement à libéraliser le marché financier. Ces changements, introduits dans le cadre de deux programmes d'ajustement structurel très partiellement appliqués, n'ont pas donné les résultats escomptés, notamment en matière d'accroissement du volume et du poids relatif des exportations dans ce petit pays surpeuplé. La réforme de la fonction publique et des entreprises publiques est restée dans un premier temps très partielle. Après 1999, les ressources financières et humaines du secteur public se sont même amenuisées par rapport à leur niveau des vingt années antérieures. La baisse de la production interne par habitant a été la conséquence logique des conditions politiques et économiques dans lesquelles ont dû évoluer les agents économiques depuis l'année 1981. Conséquemment, le rôle traditionnel de la migration internationale s'est renforcé. En effet, dans ce contexte morose marqué par des chocs exogènes négatifs, peste porcine et destruction du cheptel, propagande extérieure négative et ralentissement du tourisme au début des années 80, coup d'État et embargo économique en 1992/1994, maladies et baisse de production de nombreuses cultures agricoles dans les années 90, l'émigration de nombreux professionnels et techniciens qualifiés ainsi que le recours à la main-d'oeuvre semi et non qualifiée se sont intensifiés.7(*)

Parallèlement, des modifications importantes ont été enregistrées dans la structure de l'économie et dans son fonctionnement macro-économique.

* 6 _ IHSI, 2006

* 7 _ La pauvreté en Haïti : Situation, Causes et Politiques de Sortie. Port-au-Prince, Haïti. P. 2

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.