WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La pêche sur dispositif de concentration de poissons (DCP) à  Anse d'Hainault : contribution au revenu des marins pecheurs et marge des distributeurs

( Télécharger le fichier original )
par Marie Pascale G. SAINT MARTIN FRANà‡OIS
Universite d'Etat d'Haiti - Ingénieur Agronome 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.6.2 Nombre de formations et rendement de la pêche

Nous avons déterminé la liaison entre le nombre de formations reçu et/ou donné par les marins pêcheurs et le rendement de la pêche. Le coefficient r étant égale à 0.66, le nombre de formation et rendement de la pêche ont une coévolution moyenne. Puisque t*=3.294 >2.069, au seuil de 5 % (á=0.05) à n-2 degré de liberté, la corrélation est significative. Il y a une corrélation positive entre le nombre de formations reçu et/ou donné par pêcheur et les rendements sur DCP. Le tableau 7 présente les résultats des corrélations calculées.

Tableau 7 : Tableau de données sur les corrélations calculées

Année

Nombre de prises/an Y1

Nombre

de formations

/an X1

Coefficient de corrélation nbre de formations et prises

Ren-

dement Y2

Nombre de formations/an X2

coefficient de corrélation nbre de formations et rendement

2003

1463

6

0.61

46084

6

0.56

2004

1709

5

 

592130

5

 

2005

1725

7

641183

7

2006

1832

10

815000

10

4.7 Les indicateurs économiques

4.7.1 Les coûts relatifs à la pêche autour des DCP

Pour pêcher aux abords des DCP, les pêcheurs prennent généralement du crédit le plus souvent pour acheter un moteur hors-bord et des matériels de pêche, pour couvrir des dépenses de carburant, d'entretien du bateau et des engins de pêche. Il s'agit là de frais directement encourus par les pêcheurs que l'on peut classer en deux catégories : les coûts variables et les coûts fixes.

4.7.1.1 Coûts variables

Les coûts variables ne sont encourus que lorsque les pêcheurs vont effectivement pêcher. Il s'agit des dépenses de carburant, dépenses pour la nourriture, du salaire versé à l'équipage en espèces ou en pourcentages des captures (20%). Les coûts variables sont fonction de la durée des sorties de pêche.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy