WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des potentialités de développement commercial des communes de Montceau-les-mines et du Creusot (71)

( Télécharger le fichier original )
par Donia FNEICH
Paris XII - Master I 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CONCLUSION

Nous avons pu voir le long de ce mémoire de stage, la manière dont les études sont traitées au sein d'un cabinet de conseil en urbanisme commercial.

Celles-ci présentent un double avantage pour les commanditaires. Elles permettent dans un premier temps une compréhension fine et détaillée du territoire étudié. En effet, un territoire mieux connu, reste un territoire mieux géré. Ce premier avantage est bien plus important lorsque les commanditaires sont des élus locaux.

De plus, les études de potentialités constituent une véritable aide à la décision d'un éventuel développement commercial. Ces dernières apportent des éléments de réponse concrets et objectifs.

Les commanditaires jouent également un rôle considérable lors du déroulement de l'étude. Les réunions successives entre ces derniers et les Responsables de projet peuvent modifier considérablement le cours de l'étude. Dans notre cas pratique, il est arrivé au Responsable de projet de devoir modifier sa trame en fonction des diverses demandes des commanditaires, en l'occurrence, des élus locaux. De plus, les divergences politiques peuvent interférer et le Responsable de projet doit ainsi concilier au mieux les attentes des élus.

L'étude du Creusot-Montceau, illustre l'aide que peut apporter les métiers de l'urbanisme commercial. Elle reflète aussi le croisement des disciplines, entre géographie, économie et géomarketing. Ce dernier étant plus utilisé comme un outil pour le Responsable de projet.

En tenant compte d'un contexte juridique en perpétuel mutation, l'avenir des dossiers de demandes d'autorisation d'exploitation commerciale (appelés dossiers CDAC) n'est plus très certain. La rédaction de ces dossiers étant le coeur des métiers des cabinets de conseil en urbanisme commercial, il devient plus intéressant de se focaliser de plus en plus aux études de potentialités commerciales.

A ce titre, le député du Loiret, Jean-Paul Charrié, a présenté un rapport en mars 2009 visant à modifier profondément les pratiques de l'urbanisme commercial. Il propose entre autre d'abolir la Loi Royer et celles qui ont suivi, ce qui entrainerait irrémédiablement la suppression des demandes d'autorisations nécessaires à toutes exploitations commerciales. De plus, ce rapport souligne la volonté de certains élus de « changer d'état d'esprit », de ne plus raisonner en termes de surface de vente en mètres carrées mais en termes « d'envergure », c'est-à-dire en fonction de attractivité et de son aire d'influence. Cette envergure serait divisée en quatre niveaux : envergure « de proximité », « d'agglomération », « départementale » et « régionale ou nationale ».

L'avenir des cabinets de conseils en urbanisme commercial, se basant exclusivement sur la rédaction des dossiers CDAC, en est ainsi menacé. Les études de potentialités sont ainsi un des moyens de contourner cette éventuelle mutation, et permettent à tout cabinet de conseils d'assoir leur notoriété et leur professionnalisme.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.