WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse et développement d'un logiciel de gestion des donneurs de sang:cas du CNTS

( Télécharger le fichier original )
par Pie Pacifique NTINANIRWA
Université des grands lacs - Licence en informatique 2010
  

précédent sommaire suivant

a) L'entité ou objet

L'entité est définie comme un objet de gestion considéré d'intérêt pour représenter l'activité à modéliser (exemple : entité Donneur) et chaque entité est porteuse d'une ou plusieurs propriétés simples, dites atomiques (exemples : codeD, NumcarteD, nomD, PrénomD, AdresseD, LieuND, DateND, SexeD, PoidsD, TAD) dont l'une, unique et discriminante, est désignée comme identifiant (exemple : codeD).

L'entité représente le concept qui se décline, dans le concret en occurrences d'individus.

Exemples :

· (1, KANA, Jean, C13/461, Rohero, Ntunda, 10/4/1975, Masculin, 64,12/7) et

· (2, BUKURU, Emile, C15/467, Ngagara, Bitare, 15/4/1964, Masculin, 78, 13/8), sont deux occurrences de l'entité "Donneur" et sont constituées de n-uplets de propriétés, que le code 1 ou 2, suffit à identifier sans risque de doublon.

Par construction, le MCD impose que toutes les propriétés d'une entité aient vocation à être renseignées (il n'y a pas de propriété « facultative »).

Le MCD doit, de préférence, ne contenir que le coeur des informations strictement nécessaires pour réaliser les traitements conceptuels : les informations calculées (ex: Le nombre de donneurs Masculins) et a fortiori celles liées aux choix d'organisation conçus pour effectuer les traitements ne doivent pas y figurer.

b) L'association ou relation

L'association est un lien sémantique entre une ou plusieurs entités : l'association peut être réflexive, de préférence binaire (ex : un donneur fait un don), parfois ternaire, voire de dimension supérieure. Elle peut également être porteuse d'une ou plusieurs propriétés.

Cette description sémantique est enrichie par la notion de cardinalité, celle-ci indique le nombre minimum (0 ou 1) et maximum (1 ou n) de fois où une occurrence quelconque d'une entité peut participer à une association (ex: un donneur fait un don dans un (card. min=1) et plusieurs dons (card. Max = n) ; et réciproquement un don doit être fait par un donneur (card. min=1) et un seul (card . Max=1).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy