WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des conditions de mise en oeuvre des normes issues des directives CEE/ ONU dans la production des noix brutes de Cajou à  Kouandé, Atacora, Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Boris HOUENOU
Université d'Abomey- Calavi faculté des sciences agronomiques - Diplôme d'ingénieur agronome, option économie-socio-anthropologie et communication pour le développement rural 2008
  

précédent sommaire suivant

2.2. LE CADRE THEORIQUE

Deux grandes approches seront ici abordees : les theories de croissance economique et de la normalisation et les theories de fabrication des normes.

2.2.1. La normalisation et la croissance économique : les théories

La theorie economique classique sur la croissance economique stipule que la croissance economique est fonction des facteurs de production que sont la terre, le travail/la main -d'oeuvre et le capital (DTI, 2005). C'est l'approche « ricardienne » resumee par la fonction de production. Selon ce postulat, on ne peut accroître l'economie que lorsque l'on accroît les inputs (terre, main-d'oeuvre, capital). De plus en plus, elle s'est montree moins realiste puisqu'on ne peut indefiniment accroître les inputs dans un contexte de rarete des ressources, laquelle rarete definit d'ailleurs l'Economie elle- même (DTI, 2005).

Le modèle neo-classique decrit de façon plus formelle par la fonction de production COBBDOUGLASS associe la croissance à des facteurs de production pour une technologie donnee. Mais, c'est Meade (1962) qui introduit une nouvelle donnee importante de nos jours, à savoir le temps ou plus explicit ement le progrès technique. Non seulement, cette approche corrige les lacunes des approches precedentes, mais elle rapporte que l'efficience ou la productivite de l'utilisation des facteurs de production est un element determinant dans la croissance. C'est ce que constate Centre for International Economics (avril 2007) : la production s'accroît si la productivite et l'efficience avec laquelle les divers facteurs de production sont utilises augmentent. La productivite totale des facteurs (total factor productivity : TFP) mesure le produit pour un niveau d'utilisation d'un facteur donne. (Voir aussi Hayami et Ruttan, 1997). Au titre des facteurs qui ameliorent le PTF, on note l'education, la recherche et developpement (R&D), et les normes. Une etude de NSB reportee dans l'etude de DTI, souligne que les normes ne sont pas une « baguette magique » pour la croissance economique. Selon cette etude, sans l'innovation ou la creation de nouveaux produits, processus de changements organisationnels, l'expansion des normes pourrait conduire à la diminution de leur contribution au bien-être. Ainsi, elle conclut que dans la plupart des conditions d'entreprises, la relation entre les normes et l'innovation est complementaire- tous sont necessaires au succès des innovations. Ainsi donc, il ne suffit pas d'avoir un stock eleve de normes pour avoir une croissance

élevée. Une récente étude conduite en Grande Bretagne étaye cette réalité et établit une relation entre la croissance économique et les normes (DTI, 2005). Cette étude a soulevé des controverses au niveau d'autres analystes qui pensent que ce résultat pourrait être lié aux données disponibles et à la spécification du modèle. Mais, ils reconnaissent par la même occasion la relation entre les R & D et la croissance économique. Shanks et Zheng (2006) ont montré combien l'établissement de cette convention pourrait être étendu à d'autres aspects.

Deux approches fondamentales sont utilisées pour inclure le stock des normes dans les modèles de croissance. L'une considère les normes comme une croissance du niveau de connaissances et l'autre les intègre comme inducteur de croissance de niveau de connaissances. Une équation de croissance utilisée en Australie se présente comme suit: ln (TFP) = a + b.ln(R&D Stock5) + c. ln(Stan dards stock6). Ce modèle s'est révélé significatif. Cette étude conclut qu'il existe une relation entre la croissance, les normes et les connaissances. Elles donneraient corps ou aideraient à diffuser les connaissances.

Qu'elles établissent formellement une relation directe entre les normes et la croissance économique ou non, ces études rejoignent le modèle de Meade (1962) et suggèrent une relation entre les normes et la croissance économique.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)