WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des conditions de mise en oeuvre des normes issues des directives CEE/ ONU dans la production des noix brutes de Cajou à  Kouandé, Atacora, Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Boris HOUENOU
Université d'Abomey- Calavi faculté des sciences agronomiques - Diplôme d'ingénieur agronome, option économie-socio-anthropologie et communication pour le développement rural 2008
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 3 : CADRE METODOLOGIQUE

3.1. COLLECTE DES DONNEES

3.1.1. Phases de l'étude

L'étude se déroulera en trois (03) phases séquentielles à savoir :

· :* La phase préparatoire

Elle consiste en l'exploitation de la littérature disponible sur notre sujet de recherche. Nous avons ainsi identifié les aspects socio-économiques non encore ou pas suffisamment étudiés sur les questions de normes dans la production de noix brute de cajou. Cela nous a permis de mieux appréhender notre sujet de recherche, d'en cerner les contours, de fixer les objectifs et de poser les hypothèses nous permettant de les atteindre.

· :* La phase exploratoire

C'est la phase de découverte et d'identification du terrain d'étude. Au cours de cette phase, les villages d'enquête sont choisis sur la base d'un certain nombre de critèr es dont notamment le taux de couverture des plantations d'anacardier, le poids de cette culture dans les activités des habitants, la structuration et l'organisation des exploitations individuelles ou non, la commercialisation des noix brutes, la variabilité des pratiques de conduite des cultures, les interventions antérieures des structures d'encadrement et l'existence de marchés (formels ou informels), etc. Les exploitations devant constituer notre échantillon sont identifiées. Ensuite un pré-test est réalisé à partir d'un questionnaire élaboré suivant les objectifs de recherche.

· :* La phase d'enquête fine

Elle constitue la phase de collecte des données à l'aide du questionnaire. L'outil d'enquête utilisé est l'entretien structuré. Après cette phase nous avons le traitement des données, l'analyse des résultats et enfin la rédaction du rapport final de thèse.

3.1.2. Choix de la zone d'étude

Cette étude est menée dans les terroirs à forte couverture d'anacardier, mais aussi de prédilection de la culture regroupant les départements des Collines, du Borgou et de L'Atacora. Vu la durée relativement courte de la recherche, on s'est concentré sur les zones de production de l'Atacora, notamment la commune de Kouandé qui totalise une formidable expérience de plantations organisées et entretenues comme le relèvent les observations du Document de Stratégie de Relance

11

de la Filière Anacarde au Bénin . En outre, ces mêmes états des lieux font observer que ces plantations datent de 1960, année des premières réalisations de plantations au Bénin. La variabilité des interventions et d'organisation, tels que relevée par la même étude montre une implication des populations en général et une répartition des exploitations en des exploitations individuelles, exploitations gérées par les Groupements Féminins (GF) et des exploitations gérées par les Groupements Villageois (GV). La taille de la fructification et l'entretien des exploitations, variables, suivant les «tenanciers », fortement notifiés par lesdites observations constituent un motif positif du choix de la zone d'étude. De plus, la filière anacarde est identifiée comme première filière porteuse d'emplois et de richesses à Kouandé (PAPAEJ ET PNUD, 2008)

+ Choix des unités a enquêter

L'unité d'observation sera l'exploitation familiale, assimilable au ménage, équivalent à une communauté de résidence formée par un homme, son épouse, leurs enfants et éventuellement des parents proches de l'homme ou de la femme (frère, cousin, beau frère, neveu, etc. ) (Biaou, 1997). Une extension a été faite vers les regroupements de chefs de ménages que constituent les coopératives villageoises des producteurs d'anacarde, formes de coopération entre producteurs dont le fonctionnement diffère relativement, quoique les principes traditionnels d'organisation de l'unité d'observation de base à savoir l'exploitation familiale y soient fortement présents. Le besoin de variation des types de conduite des cultures, des interventions et d'organisation à observer explique cette extension de l'unité d'observation. Nous avons procédé à un recensement exhaustif des producteurs inventoriés dans la commune et procédé à un choix au hasard de 60 producteurs issus de 15 CVPA répartis sur trois des six arrondissements de la commune. La base d'échantillon est 1/20. Le tableau N° 3 indique la répartition par arrondissement des enquêtés.

 

Arrondissement de Kouandé

Arrondissement de Birni

Arrondissement de Fô-Tancé

Commune

Nombre de CVPA

06

04

05

15

Nombre de membres par CVPA

05

04

03

04

Nombre d'enquêtés

30

15

15

60

Pourcentage

50%

25%

25%

100%

 

Tableau N° 3: Base d'échantillon

11 Stratégie de relance de la filière anacarde au Bénin, Document de Référence 2007-2011, Ministère de l'Agriculture de l'élevage et de la Pêche et Ministère de l'Industrie et du Commerce.

L'enquête a été conduite essentiellement dans la commune de Kouandé et notamment dans les arrondissements de Birni, de Kouandé-centre et de Fo-Tancé. En effet, les types d'organisation, la taille des exploitations et leur taux de couverture, les types de conduite, l'état des plantations et les acteurs sont autant de variantes qui changent d'une des localités à l'autre (SRFA, 2006).

+ Méthode de collecte de données et types de données

Les données à collecter seront à la fois quantitatives et qualitatives. Elles seront essentiellement de sources primaires et ont concerné les producteurs de noix brute de cajou, les exploitants des plantations, les structures d'intervention et d'appui et les organisations des producteurs éventuellement. Les informations sont relatives aux caractéristiques socio-démographiques et socio- économiques des enquêtés, les itinéraires techniques de conduite des cultures, aux intrants, à l'écartement, aux méthodes de cueillette, de séchage et de stockage, aux exigences commerciales des noix brutes connues ou imposées aux producteurs par les collecteurs et autres commerçants. Les informations sont ensuite relatives aux instabilités du marché et aux questi ons de normes et de qualité telles que appréhendées par les producteurs eux-mêmes dans leur conduite quotidienne des plantations.

Les données relatives aux environnements commercial et institutionnel sont accessoires et proviennent de la documentation dans les différentes structures telles que BIDOC-FSA, DPQC, PAPA, INRAB, INSAE, PNUD, MAEP, CeRPA, DFRN, CEBENOR, CNEX, SONAPRA, MIC, etc.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.