WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des conditions de mise en oeuvre des normes issues des directives CEE/ ONU dans la production des noix brutes de Cajou à  Kouandé, Atacora, Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Boris HOUENOU
Université d'Abomey- Calavi faculté des sciences agronomiques - Diplôme d'ingénieur agronome, option économie-socio-anthropologie et communication pour le développement rural 2008
  

précédent sommaire suivant

3.2. ANALYSE DES DONNEES

La méthode d'analyse à utiliser est à la fois quantitative et qualitative dans l'optique de relever des éléments de décision et de pouvoir expliquer certains faits d'ordre institutionnel, sociologique et culturel.

Les outils de la statistique descriptive tels que les fréquences, les paramètres de position (moyenne arithmétique), de dispersion (écart-type) pour l'analyse des tableaux et des figures seront utilisés pour analyser les caractéristiques démographiques et socio-économiques des ménages. Les méthodes suivantes sont utilisées par hypothèse:

Hypothèse 1

Analyse de Groupe

La méthode d'analyse de groupe (cluster analysis), est l'outil d'analyse à utiliser pour tester cette
hypothèse. Il s'agit d'un modèle qui permettra de discriminer la population des producteurs suivant

un certain nombre de paramètres qui caractérisent les différents groupes de producteurs (type de producteur, âge, niveau de scolarisation...) d'une part et leurs exploitations d'autres part (localisation, rendement, mode de faire valoir des terres ...). Une double analyse en classification numérique et en Composantes principales nous a permis de déboucher sur une catégorisation et une interprétation des classes de production. On a utilisé les tests statistiques X2 pour tester la dépendance entre ces variables d'une part et la dépendance entre les classes des producteurs et leurs perceptions sur les normes d'autre part. On conclut en une dépendance au seuil de 5% si la probabilité est inférieure à 0,05. Par ailleurs, le test ANOVA a permis de tester la variation entre les classes et le rendement et la localisation des plantations. La variation est significative au seuil de 5% si la probabilité est inférieure à 0,05. Quant au test t de student, il a permis de tester la signification de la différence entre les rendements au niveau national et celui obtenu au niveau de la zone d'étude. La différence au seuil de5% est jugée significative lorsque la probabilité calculée est inférieure à 0,05.

Hypothèse 2 :

Le calcul de la marge brute et du taux simple de rentabilité selon chaque itiné raire a été fait pour évaluer la rentabilité financière des itinéraires techniques identifiés à l'issue de la recherche. Pour évaluer la rentabilité financière de la production de noix brutes d'anacarde à Kouandé, il a été utilisé la formule suivante:

15

BFIt 2 " - i

Avec :

Rt= estimation des recettes d'un hectare d'anacardier en année t Ct= charges d'un hectare d'anacardier en année t

It = itinéraire

i facteur d'actualisation avec .

= i le taux d'actualisation et t l'année

Ces estimations se sont basées sur les données collectées sur le terrain et les standards qu'une étude de l'INRAB a obtenus dans les plantations de Bassila dans la Donga (PRRF, 2000).

Si BF > 0, on conclut que le système est financièrement rentable et

Si BF < 0, alors le système n'est pas financièrement rentable.

Pour affiner cette analyse, nous avons utilisé le retour sur investissement de chaque itinéraire selon la formule suivante:

Revenu d'opération

TSR= x 100%

Investissement

Si TSR 1 alors le système est rentable

Si TSR 1 alors le système n'est pas rentable

Pour atteindre l'objectif spécifique 3 auquel ne correspond pas une hypothèse, nous avons utilisé l'analyse prospective que nous décrivons brièvement ici.

Analyse Prospective

Dans un contexte béninois où les normes sont presque des « frasques » et où le producteur est pourtant appelé à s'intégrer davantage au marché, dans une globalisation sans freins, surtout pour un produit comme l'anacarde essentiellement soumis au commerce international, nous nous sommes proposés de faire une analyse prospective. En effet, si l'on reste fidèle aux objectifs globaux de l'Etat et la part que les exportations joueront dans notre économie sans omettre le statut actuel du paysan béninois, on pourrait s'imaginer des scénarii d'adaptation des divers acteurs, notamment les paysans par rapport à l'évolution des normes.

Cette analyse se base sur l'identification et l'analyse des forces motrices, sur la définition des scénarii et sur la déduction des options stratégiques.

· Les forces motrices : Ce sont les éléments essentiels qui influencent les situations probables des producteurs des noix de cajou. Il s'agit, en effet, des facteurs de l'environnement externe qui ne dépendent pas des producteurs directement. La détermination de ces facteurs se fait grâce à l'analyse des Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces (FFOM). L'outil est utilisé à travers un diagnostic participatif avec les producteurs, acteurs principaux du management de la qualité des noix brutes à l'amont.

· Les scénarii : Les scénarii sont des situations prévisionnelles dans lesquelles les producteurs de la noix cajou pourraient se retrouver. En effet sur la base des forces motrices identifiées, les scénarii seront définis en étudiant l'évolution possible desdites forces dans le temps.

· Les options stratégiques : Ce sont les réponses, en effet, les actions à entreprendre pour parer aux effets des différents scénarii identifiés.

Cette méthode est schématiquement représentée par la figure N° 4

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.