WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des conditions de mise en oeuvre des normes issues des directives CEE/ ONU dans la production des noix brutes de Cajou à  Kouandé, Atacora, Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Boris HOUENOU
Université d'Abomey- Calavi faculté des sciences agronomiques - Diplôme d'ingénieur agronome, option économie-socio-anthropologie et communication pour le développement rural 2008
  

précédent sommaire suivant

5.3.4. Les normes de production et la protection de l'environnement

Le paquet technologique qui est prévu pour accompagner la production de noix de qualité et en

quantité exige l'usage de certains produits et de pratiques pour lesquels nous avons souhaité que les producteurs opinent. Les résultats sont traduits dans la figure N°25.

Pour la majorité des producteurs (72%), la production des
noix brutes d'anacardier est très bénéfique pour
l'environnement. En effet, la pratique des pare
-feux et des

sarclages réguliers empêchent le développement des feux de brousse incontrôlés et sauvages et la culture humifie le sol (biomasse générée par les feuilles abondantes et les pommes non utilisées). Par ailleurs, le rôle antiérosif, de puits de carbone des forêts d'anacardiers, de reboisement sont positifs pour l'environnement. De plus, l'anacardier favoriserait la structure du sol grâce à son système racinaire. Pour d'autres producteurs, les opérations d'éclaircie permettent de disposer de bois énergie et ainsi d'éviter de nouvelles coupes d'arbres pour le chauffage. Tous ces avis sont tout de même nuancés par l'utilisation éventuelle des insecticides et des engrais chimiques qui, dans les proportions comme dans la cotonculture, défavoriserait l'environnement en désorganisant la structure de leurs sols. Pour l'heure qu'ils n'en utilisent pas, les pratiques actuelles assureraient la gestion durable de l'environnement. Une analyse croisée avec les classes des producteurs indique que plus des 50% des planteurs, quelle que soit la classe, estiment que le respect des normes impacte positivement la protection de l'environnement. Le test X2 n'est pas significatif (p=0,211) et on peut conclure que l'opinion des producteurs est indépendante de leur classe. A l'opposé des avis sur l'utilisation des engrais et insecticides, l'opinion des producteurs sur le manque de matériels est peu positive.

5.3.5. Les normes de production et la disponibilité des matériels

L'observance des normes est une fonction inévitable des outils et matériels, du potentiel du producteur entre autres. La figure N°26 nous donne une idée sommaire de cette relation directe à la limite.

Comme on pourra bien le prédire, environ 72% des producteurs estiment que le respect des normes est dépendant de la disponibilité des matériels. Ils expliquent leur point de vue par l'insuffisance et la rareté de la main d'oeuvre aussi bien familiale que salariée pour réaliser les opérations dures et énergétivores que l'entretien des plantations leur demande. Par ailleurs, la disponibilité et surtout l'accessibilité financière des outils et machines comme la débroussailleuse (vulgarisée par le PAMRAD) devrait garantir la réalisation des opérations et retirer les producteurs aux travaux humainement ingrats. Ils pensent par ailleurs qu'il est inutile que les formations reçues leur enseignent l'utilisation des outils qu'ils ne peuvent s'acheter. Pour les autres producteurs (15%) qui ont des avis nuancés (PA, PD, TD), la disponibilité des matériels ne suffirait pas à les déterminer à des efforts, tant que le marché ne rémunérerait pas leurs sérieux et investissements en outils techniques comme les débrousailleuses. Une analyse en relation avec les catégories de producteurs indique que plus de 50%

des individus des classes 1, 3, 5, 7 sont complètement d'accord. Le test de X2 n'est néanmoins pas significatif (p=0,476) et on ne peut conclure qu'i y a une relation entre une appartenance à une classe et l'opinion sur l'effet de la disponibilité des matériels et le respect des normes.

Si tout au moins ils ont conscience de la relation entre le rendement de leurs plantations et les normes de production.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)