WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La problématique de l'intégration de l'Afrique face à  la multiplicité des organisations sous- régionales africaines

( Télécharger le fichier original )
par Timothée MBOMBO KASANKIDI
Université de Kinshasa - Licence 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2. LES ACTIVITÉS ET ORGANES DU GROUPE DE CASABLANCA

A l'inverse du groupe de Brazzaville qui avait connu une intense activité en dehors de trois crises africaines, les États du groupe de Casablanca n'ont eu qu'une activité assez limitée.81(*)

L'activité du groupe de Casablanca était d'instaurer une fédération africaine où tous les membres devraient vivre leur indépendance chèrement acquise. La charte africaine de Casablanca avait créé les organes ci-après :

a) Une Assemblée consultative africaine ayant un siège permanent et tenant des sessions périodiques ;

b) Quatre comités :

- Comité politique africain regroupant les Chefs d'États et qui doit se réunir une fois par an ;

- Le comité économique africain regroupant les Ministres des Affaires économiques des États membres ;

- Le comité culturel africain regroupant les Ministres de l'Éducation Nationale des États membres ;

- Le haut commandement africain commun regroupant les Chefs d'État-Major des États membres.

C. Un secrétariat Général permanent avec siège à Bamako et ayant pour mission d'assurer la coordination de quatre comités. Il avait été décidé en outre, à la conférence de Casablanca de créer un bureau de liaison destiné à assurer une coordination efficace entre les différents organes ci-haut.

* 81 GONIDEC, P.F., Les organisations internationales africaines : étude comparative éd. Harmattan, Paris, 1989, pp.53-54

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.