WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La problématique de l'intégration de l'Afrique face à  la multiplicité des organisations sous- régionales africaines

( Télécharger le fichier original )
par Timothée MBOMBO KASANKIDI
Université de Kinshasa - Licence 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

§.3. CONSEQUENCES DES DIVERGENCES IDEOLOGIQUES DU GROUPE DE BRAZZAVILLE ET DU GROUPE DE CASABLANCA

D'une manière générale, les divergences idéologiques des pères des indépendances africaines ont donné des conséquences néfastes. Il faut noter que :

- Les divergences idéologiques sont à la source de multiplication des différentes organisations sous régionales africaines, celles-ci sont créées parce qu'on ne partage pas les mêmes objectifs avec d'autres États d'une autre organisation existante.

C'est la raison pour laquelle LAVROFF confirme : l'unification politique totale de l'Afrique risque de demeurer un mythe du fait notamment des difficultés diverses et de la coopération entre États, coopération qui demeure jusqu'à présent partielle et éparpillée ;82(*)

- Les organisations sous régionales africaines créées dans le souci majeur d'exercer une action d'intégration économique du continent, apparaissent plutôt comme étant des simples juxtapositions de territoires nationaux.

De ce fait, elles se sont révélées inefficaces et incapable de résoudre les problèmes économiques réels de l'Afrique ;83(*)

- La recherche de l'identité nationale a suscité des luttes tribales et des rivalités politiques ;

- Les différences de niveaux de développement et les disparités économiques entre pays africains ont fait du processus d'intégration africaine un processus de juxtaposition favorisant les déséquilibres ;

- Suite aux divergences idéologiques au niveau du continent africain, beaucoup d'organisations sous régionales qui naissent ne sont pas parfois une émanation directe des leaders africains ; mais sur l'impulsion des grandes puissances occidentales développées qui se révèlent hostiles à l'intégration de l'Afrique.

C'est la raison pour laquelle, le professeur KABENGELE DIBWE soutenant la thèse selon laquelle la prolifération des organisations sous régionales en Afrique étant un frein, il précise que dans chaque organisation sous régionale africaine, il ya toujours un État que les grandes puissances occidentales placent pour être un espion et qui dévoile tous les secrets stratégiques de développement de l'organisation auprès de ces puissances.84(*)

- Il ya également la méconnaissance des uns et des autres du contenu du concept d'intégration particulièrement des objectifs et des bénéfices de toutes natures que les États en tire ou pourrait en tire ;85(*)

- Les divergences d'objectifs parmi les dirigeants africains engendrent un climat de méfiance, ce qui fera que le processus d'intégration voulu comme une condition sinequanone pour le développement de l'Afrique sera impossible, et les Africains eux-mêmes se feront des guerres, c'est le cas du Rwanda, Burundi et la RDC ;

- Les divergences d'objectifs des dirigeants africains favorisent les puissances occidentales d'imposer et de faire subir leur dictature idéologique.

En gros, nous retenons que l'histoire des organisations internationales en Afrique est marquée par une prolifération d'associations d'États multiples et variés.86(*)

* 82 LAVROFF, G.D., Les aspects de l'unification de l'Afrique noire francophone, Année Africaine 1, 1961,

pp.45-65

* 83 KABAMBA WA KABAMBA, G., op-cit, p.108

* 84 KABENGELE DIBWE, G., Problèmes d'intégration économique, éd. Sirius, Kinshasa, 2008, pp.356-366

* 85 KAMISSOKO, S., op-cit, p.24

* 86 COLLIARD, C.A., et DUBOIS, L., Institutions Internationales, 10ème éd. DALLOZ, Paris, 1995, p.337

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.