WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

De la nécessité de la renaissance de la RDC face à  l'impératif de la recomposition stratégique africaine et globale post-blocs

( Télécharger le fichier original )
par Rossy MUKENDI TSHIMANGA
Université pédagogique nationale (RDC) - Licence en relations internationales 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Section 2 : les mécanismes internationaux d'accompagnement

Les stratégies à ce niveau sont d'ordre exclusivement politique et diplomatique. Il s'agit comme nous l'avons soutenu supra, de batailler fermement pour la reconversion des prédateurs actuels en partenaires ou alliés pour la paix et le développement de la Rdc. Le rang et le rôle géopolitiques du nouveau Congo sera fonction des efforts consentis dans la stabilisation de son environnement.

Outre ce devoir de positionnement stratégique, le Congo devrait à tout prix rechercher des voies et moyens de résoudre définitivement la question des populations réfugiées sur son territoire. Ces réfugiés, pour la plupart originaire du Rwanda et de l'Ouganda qui ont afflué depuis les années 1990 à l'Est du territoire congolais jouent un rôle perturbateur, se constituent en spolliers dans les relations entre la Rdc et ces Etats précités. La présence de ces refugiés a servi de prétexte aux agressions répétées du territoire congolais, lesquelles ont occasionné des massacres des paisibles citoyens congolais et des dégâts énormes sur le plan économique, social, environnemental, etc.

La lâcheté des grandes puissances dans la tragédie rwandaise de 1994 - qui ne trouve d'explication que dans la boulimie du pouvoir des belligérants rwandais de l'époque : le gouvernement d'Habyarimana et les FPR - ne devra pas indéfiniment être payée par les congolais. Il convient dès lors que les dirigeants congolais fassent davantage pression sur l'ensemble de la communauté internationale qui a décidé de l'ouverture des frontières congolaises pour accueillir ces populations en détresse, afin d'organiser méthodiquement et rapidement le retour de ces réfugiés dans leurs pays d'origine. En attendant, la Rdc devrait envisager des mesures unilatérales d'encadrement strict et peut être même de délocalisation de ces derniers vers l'hinterland jusqu'à ce que les mesures de leur rapatriement volontaire soit garanties.

Il ne sera désormais plus question pour le Congo d'admettre de servir de terre de refuge à des milliers de vies humaines victimes des politiques barbares dans leurs Etats et qu'en retour il assiste au massacre programmé et systématique de sa propre population par des armées étrangères revanchardes et cela sous la barbe d'une communauté internationale complaisante.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net