WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Quel est l'impact de l'impression 3D sur la supply chain ?

( Télécharger le fichier original )
par Stéphane RUFER
Université Paris Dauphine - Master II "Supply Chain International" 2014
  

précédent sommaire suivant

4. Impact sur les transports : une diminution des coûts de transport

Les transports sont l'un des segments de la Supply Chain souvent traité de façon secondaire alors que leur maîtrise est primordiale pour les industriels et les différents distributeurs. Soumis aux contraintes règlementaires, sociales et économiques les plus fortes, le transport représente plus de 50 % des coûts logistiques. Certaines études prévoient même à terme une évolution de cette part qui pourrait atteindre jusqu'à 60 %.

AVANT : avec la chaîne logistique traditionnelle

 
 
 
 
 
 

Transport

Transport

Transport

 

Transport

Transport

Transport

 
 
 

Idée / Design

Prototyper

Produire

Assembler

Distribuer

Stocker

Vendre

Consommateur

du produit

 

 

 

 

 

 

final

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

APRES : avec la chaîne logistique de l'impression 3D

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Idée / Design

 

Consommateur

du produit

final

 
 
 
 
 
 
 
 

L'impression 3D vapermettrede réduire la logique de décentralisation des entreprises, notamment avec la hausseconstante des coûts de transport.Enrendant possible la production depièces à la demande au plus proche du consommateur, plutôtquede l'acheminersur des milliers de kilomètres, cettetechnologievaautoriser la réduction des frais de stockage, de manutention et de distribution (parfois via avionou cargo) qui auraientéténécessaires pour assembler les différentscomposants et les acheminerjusqu'aux points de ventes.

Pour John Manners-Bell, PDG de Transport Intelligence, l'adoption progressive de l'impression 3D par les grandesentreprisesdansleurprocessus de fabrication peutprovoquer le retour de certainesusines à l' « Ouest », c'est-à-dire en Europe et aux Etats-Unis. « Potentiellement, la fabrication d'unepartie des biensfabriquésaujourd'huien Chine oudans les autres pays émergents, pourraitêtrerelocaliséeenAmérique du Nord et en Europe. Cettetendancepermettrait de réduireconsidérablement les frais de transport maritimes et / ou les volumes de fret aérien », explique John Manners-Bell.

Aujourd'hui, avant d'être présentésur les étagères de nossupermarchés, unproduitparcourtplusieursdizaines de milliers de kilomètre. Les piècessontfabriquéesen Chine, assemblées au Cambodge, puis le produitfinieststockéen France et distribuédanstoutel'Europe. L'objetfinitpar se retrouverdans les mains du consommateur après avoirparcouruplusieursfois le tour du monde.

L'avantageconsidérable de l'impression 3D est de regrouper les différentesétapes de la chaînelogistique. Les phases de fabrication etd'assemblagessontainsiréalisées par uneimprimante 3D,située à proximité du consommateur (chez luioudanssaville).

Cettebaisse du volume desmarchandises à transporter devra à l'avenirêtrepriseenconsidérationpar les acteurs de la profession.

précédent sommaire suivant