WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La littérature jeunes adultes en médiathèque aujourd'hui

( Télécharger le fichier original )
par Coline Paillet
Université Bordeaux-Montaigne - DUT Information-Communication option métiers du livre 2014
  

précédent sommaire suivant

I- Connaissance de la littérature pour les jeunes adultes. Public et professionnels: quelles visions ?

1) Résultats des questionnaires: connaissance de la littérature «young-adult»:

Lancés le 22 mars, un questionnaire pour le public1, et un autre pour les professionnels2 ont été diffusés sur internet. D'abord partagé grâce aux réseaux sociaux, le premier questionnaire est ensuite disponible sur les pages Facebook de blogs littéraires que sont l'E-maginaire3, Lire ou Mourir4, la Bibliothèque de Glow5, ou encore The Shadow Books6. Puis, le deuxième questionnaire a d'abord été diffusé à la bibliothèque centrale du réseau des bibliothèques de Marseille, l'Alcazar, où j'ai été en stage pendant 3 semaines, ainsi qu'à Arles. Il a ensuite été envoyé par mail à tous les contacts en bibliothèque que j'ai pu trouver: La Ciotat, Toulouse, Grenoble, Béziers...Les blogs, tenus par des professionnels des métiers du livre (éditeurs, libraires, bibliothécaires) ou plus simplement par des passionnés de lecture, m'ont permis de diffuser le questionnaire à un public plus large que mon simple entourage. Ainsi, les résultats récoltés proviennent de différentes régions et divers horizons, même si la majorité des personnes ayant répondu ont entre 16 et 25 ans.

a. Connaissance par le public : représentation

Le questionnaire a récolté au total 118 réponses, dont 103 de la part de femmes et 15% d'hommes. Sur ce total, 71% connaissent l`un des termes «young adult litterature» ou «littérature cross-over». Parmi les interrogés, 76% ont entre 15 et 25 ans, et 15% ont entre 26 et 35 ans. La plupart pensent que cette période est comprise entre 15 et 30 ans, et quelques personnes élargissent la tranche d'âge jusqu'à 40 ans. D'autres personnes déclarent qu'il n'y a pas d'âge pour lire plus tel ou tel genre. De plus, 35% fréquentent au moins une bibliothèque,

1 Disponible en annexe 1

2 Disponible en annexe 2

3 Blog E-maginaire : http://emaginaire.canalblog.com/

4 Lire ou mourir : http://www.lireoumourir.com/

5 Bibliothèque de Glow : http://labibliothequedeglow.fr/

6 The Shadow books : http://theshadowbooks.blogspot.fr/

9

(24% ont répondu autre), mais 42% n'en fréquentent pas. Ces chiffres nous éclairent sur le public interrogé: il est en majorité composé de personnes non habituées des bibliothèques.

En revanche, la majorité des personnes ont répondu « peut-être » à la question: « Si l'on mettait un espace jeunes adultes en place, viendriez-vous plus souvent à la bibliothèque? ». Cela peut nous fait réfléchir sur la nécessité de mettre en place un tel espace. Ces données nous indiquent notamment que l'expression young-adult est déjà ancrée dans le vocabulaire des usagers ou non-usagers des bibliothèques. En effet, pour eux, il s'agit d'une littérature surtout de divertissement, pour le loisir. Selon de nombreuses personnes, elle est agréable et peu difficile à lire; elle met souvent en scène des personnages adolescents, qui ont entre 15 et 20 ans, l'âge de leur public cible. Ainsi, il est plus facile aux lecteurs de s'y identifier, comme l'ont fait remarqué de nombreuses personnes interrogées. C'est aussi une expression marketing, qui cible une tranche d'âge, mais cela ne veut pas nécessairement dire que c'est uniquement celle-ci qui lit ces livres. Certaines personnes ont aussi répondu que c'est une expression qui traduit une maturité suffisante pour lire des contenus violents et sexués. On peut supposer alors que l'on retrouve dans cette littérature pour jeunes adultes, donc en fin d'adolescence et au début de l'âge adulte, des titres qui ne correspondent pas à la loi de 1949 sur les publications jeunesse. Cette dernière interdit les thèmes du sexe, de l'homosexualité et de la violence (entre autres) dans les collections pour les jeunes enfants. Ainsi, on peut imaginer que pour éviter d'être censurés, des titres sont parus dans les collections pour « jeunes adultes », trouvant donc son public, qui est alors considéré comme assez mature pour lire ces thèmes choquants dans notre société.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.