WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude ethnobotanique, biologique et chimique des plantes réputées antipaludéennes à  lubumbashi en RD Congo


par valentin Bashige Chiribagula
Lubumbashi - Pharmacien 2013
  

précédent sommaire suivant

II.3.1.FACTEURS HUMAINS

Notre travail a connu le concours d'un professeur ordinaire, des chefs des travaux, assistants, pharmaciens, botanistes , tradipraticiens et biologistes cliniciens dont le savoir-faire et la longue expérience dans le domaine sollicité a apporté un plu valu au présent travail .

33

La phase de la récolte des données ethnobotaniques nous ayant permis de mettre en relief 13 plantes utilisées à Lubumbashi pour soigner le paludisme a connu le concours de 20 personnes ressources réputées dans leurs milieux de vie comme guérisseurs.

Les phases, de l'identification des espèces fournies en langue vernaculaire avec échantillon par les personnes ressources ainsi que celle de la récolte des espèces ayant fait objet de la présente étude, ont connu le concours d'un technicien botaniste de plus de 30 ans de carrière.

Le séchage des espèces chimiques sélectionnées, leur traitement physique ainsi que leur criblage chimique se sont effectués sous la parfaite attention de deux chefs des travaux, deux assistants et un pharmacien rodés en la matière.

Le test in vitro s'est effectué par un biologiste clinicien qui n'est pas à sa première expérience en la matière.

II.3.2. FACTEURS INSTRUMENTAUX

Les équipements utilisés au cours de notre recherche sont fourni par les laboratoires certifiés et qui ont fait leur preuve en la matière telle : Bibby, Mamert, Metler Toledo, Griner, Pyrex, Durand et Nakai. Certaines balances avaient de degré de précision de l'ordre de millième.

Ces équipements étaient régulièrement contrôlés. Ils étaient toujours calibrés avant la manipulation par une main experte. La verrerie était chaque fois bien nettoyée, rincée au savon, à l'eau distillée puis au solvant à utiliser si non sécher à l'étuve avant son usage. Les équipements étaient calibrés avant l'usage conformément aux procédures ISO17025.

Les solvants pro labo étaient constamment redistillés avant usage et certains réactifs marque Pro analyse, Merck et Darmst étaient utilisés directement. Les réactifs et les solvants utilisés sont de qualité certifiée par les fournisseurs.

II.3.3. FACTREURS PROCEDURAUX

Les enquêtes ont recouru à la méthode d'interview qui reste la plus utilisé en la matière, le criblage chimique, à la méthode d'ABISCH homologuée par l'OMS en 1973 (Harbone, 1973). Les espèces végétales étaient récoltées suivant les techniques de récoltes appropriés (Petit Larousse des plantes médicinales, 2008) et les coordonnés GPS prises peuvent assurer la traçabilité de cette opération. Le test in vitro a recouru à la méthode de Rieckman utilisant le milieu RPMI1640 Homologué par l'OMS (Sauvain, 1989).

précédent sommaire suivant