WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La redevabilité des acteurs humanitaires

( Télécharger le fichier original )
par Bienvenu Samba Monges
Université de Bangui (FASEG-LERSA) - Master 1 en Action Humanitaire et Développement(AHD) 2014
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION

Pour conclure, nous pouvons qu'une organisation est redevable lorsqu'elle consulte en amont les participants au projet, publie les critères de sélection des bénéficiaires et fournit un mécanisme de gestion des commentaires et des plaintes sécurisé et accessible. En outre, l'organisation se concentre sur l'apprentissage et l'amélioration continus et s'assure que les enseignements tirés des rapports de suivi, des évaluations et de la gestion des commentaires et des plaintes sont intégrés dans tous les projets en cours et à venir. Si être redevable signifie faire mettre tout en oeuvre pour la gestion de la qualité de l'action humanitaire en s'assurant que les besoins, les capacités, les perspectives et les circonstances réelles sont bien pris en compte, alors les acteurs humanitaires ont le devoir de tout faire afin que les principes de le redevabilité soient respectés et que la redevabilité elle-même soit appliquée afin que les bénéficiaires puissent être satisfaits. Les bonnes intentions ne suffisent pas à elles seules pour concevoir et mettre en place des opérations humanitaires efficaces. Consulter le plus tôt possible les populations affectées par les crises aura de plus grands avantages en matière de performance de l'action humanitaire, et inversement, plus les organisations ne retarderont ce genre de consultations, plus le gaspillage et l'inefficacité de leur travail seront grands, et, plus grave encore, moins la dignité des populations affectées seront respectée.

Notons aussi que la complexité et le caractère dynamique du système international rendent difficile l'exercice de la redevabilité dans le cadre de l'action et développement. Le défaut de distance et d'objectivité, des mécanismes de mise en application laissant à désirer, ainsi qu'une représentation et une participation insuffisantes des principales parties prenantes, demeurent autant de freins à cet effort.

Des mécanismes de redevabilité répondant aux critères énoncés ci-après peuvent être source de légitimité et de confiance, et sont à même de renforcer l'efficacité de l'action humanitaire et développement, condition essentielle pour parvenir à un développement durable au cours des décennies à venir.

Recommandations relatives à la redevabilité dans l'action humanitaire

? Déterminer clairement qui est comptable devant qui et assurer une indépendance entre les deux parties.

? Définir des normes précises de comportement et de performance.

? Prévoir la possibilité de sanctions en cas de non-respect des obligations.

? Assurer l'objectivité de l'évaluation.

? Veiller à ce que l'exigence de redevabilité soit la même pour tous les partenaires.

? Mettre en place les mécanismes nécessaires pour permettre à toutes les parties prenantes de se faire entendre.

précédent sommaire suivant







Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



9impact, le film en entier sur vimeo

BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.