WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La fabrication artisanal de briques et conditions socio-économiques des briquetiers a Lubumbashi

( Télécharger le fichier original )
par Emmanuel SIPILA KAHOZI
Université de Lubumbashi - Graduat en sciences économiques et de gestion 2014
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

4.14Méthode historique

Elle nous a permis de retracer et de cerner le contexte historique de l'informel et de ses activités dont la fabrication artisanale de briques dans le monde en générale et de la RD Congo, plus précisément de la ville de Lubumbashi en particulier.

4.1.5Méthode descriptive

Cette méthode nous a permis de décrire les différentes catégories de la fabrication de briques et leurs sortes. L'application de ces méthodes a fait recours aux techniques ci-après :

4.2Techniques de recherche

La technique représente les étapes d'opérations limitées, liés à des éléments pratiques, concrets, adoptés a un but définit5(*)

4.2.1La technique documentaire

Elle consisté à étudier et à analyser les documents afin d'arriver à déterminer les faits ou phénomènes dont ces ouvrages portent les traces6(*). Basé sur l'étude et analyse des documents, elle nous a servi à recourir aux divers ouvrages déjà édités tels que : livres, revues, mémoire, travaux de fin des cycles, dictionnaire, encyclopédies, des textes légaux et réglementaires, des articles et autres documents archivés relatif à la fabrication artisanale de briques dans l'exercice du secteur informel.

4.2.2Technique d'interview libre et entretiens

C'est un procédé d'investigation scientifique utilisant un processus de communication verbale pour recueillir des informations en relation avec le but fixé.

Voilà ce qui nous a poussé à descendre sur terrain qui n'est tout autre que les coin de la ville de Lubumbashi dont ses communes notamment celle de la RWASHI, KENYA,KAMALONDO,KAMPEMBA,ANNEXE et enfin la commune LUBUMBASHI afin de recueillir différents témoignages ,avis et opinions des personnes exerçants la fabrication artisanale de briques sur leurs vies socio-économiques et de la question lié au secteur informel.

5. CHOIX ET INTERET DU SUJET

5.1Raison du sujet

Les raisons majeures qui nous ont motivés au choix de ce sujet sont de trois ordres :

1. La curiosité scientifique de savoir l'incidence de la fabrication artisanale de briques sur la vie socio-économique des briquetiers.

2. Le souci de contribuer à la recherche des solutions visant le redressement de la conscience des législateurs et des décideurs politiques de la RD Congo en vue de prendre en compte les insuffisances dans la législation actuelle et envisager ainsi des mesures adéquates en vue de l'encadrement du secteur informel pour sa participation à la mobilisation des recettes de l'Etat.

3. Notre désir de profiter de l'élaboration de ce travail pour approfondir nos connaissances en sciences économiques et de gestion.

* 5 Professeur IPO ABELELA, syllabus d'initiation a la recherche scientifique, G1 Economie, UNILU, 2010, P.22

* 6 MULUMBATI NGASHA, Manuel de sociologie générale, éd.Africa, LUBUMBASHI, 1990, P.68

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour