WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La fabrication artisanal de briques et conditions socio-économiques des briquetiers a Lubumbashi

( Télécharger le fichier original )
par Emmanuel SIPILA KAHOZI
Université de Lubumbashi - Graduat en sciences économiques et de gestion 2014
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

CHAPITRE 1 : GENERALITES

1.1 INTRODUCTION

L'objectif de ce chapitre introductif, est de donner un aperçu général de la fabrication artisanale de briques et la question des conditions socio-économiques qu'il soulève.

Apres un bref historique de la fabrication de briques, nous allons d'abord parcourir les définitions retenues par certains auteurs sur certains concepts élémentaires et fondamentaux, nous étudierons les conditions socio-économiques des briquetiers et y adhérerons certaines théories qui soutiennent notre raisonnement dans ce secteur de l'informel.

1.2 HISTORIQUE DE LA FABRICATION DE BRIQUES

L'origine de la brique remonterait à sept mille ans avant J-C7(*), dans la région du tigre et de l'Euphrate : les premières maisons en briques ont été découvertes en IRACK et l'on estime que l'usage de la brique s'étendra rapidement en Mésopotamie jusque tout le Moyen-Orient. Son utilisation s'est généralisée au 3emillénaire, à l'ère de sédentarisation des populations humaines.

C'est le besoin de se protéger de façon durable des intempéries et des prédateurs qui impose à l'homme la nécessité de trouver des matériaux durs et résistants.

Lors de la révolution industrielle, les briqueteries se regroupent, et forment de véritables usines. Des fours à charbon permettent d'augmenter la capacité de production : des fours plus grands, plus efficaces(les fours HOFFMANN, où la production de briques se fait en continu, le four BULL.etc). Et des grandes cheminées de briques deviennent les éléments caractéristiques de ces briqueteries.

En 1830, AUGUSTE VIREBENT dépose le brevet d'invention d'un système de presse à briques. Ceci marque le début de l'industrialisation de la brique.8(*)

L'après-guerre marque le remplacement progressif de la brique par le ciment et l'acier.

Fin 20emsiècle, les chocs pétroliers à répétition, la prise de conscience écologique consécutive au dérèglement climatique, conduisent l'industrie a briqueterie a des innovations majeures pour réduire la consommation énergétique et l'impact environnementale liés à la fabrication des produits.

Enfin dans les pays industrialisés, les coûts d'approvisionnement énergétiques diversifier dans la fabrication de briques en terre crue.

1.3 TYPOLOGIE ET DIFFERENTE FABRICATION DE BRIQUES

1.3.1 TYPOLOGIE DE BRIQUES

Voici quelques différents types de briques que nous avons pu sélectionner :

Ø La brique de terre crue, qui peut aussi contenir des fibres (pailles, lin, crin...),

Ø La brique de terre compressée,

Ø La brique cuite pleine, matériaux traditionnel très ancien, avec une variante appelée brique pleine perforé(les perforations sont perpendiculaires au plan déposé),

Ø La brique légère et bolante (qui flotte sur l'eau), cité par STRABON, lin et plusieurs autres auteurs anciens qui évoquent des « terre légères »exploitées a PITANEE, en Asie et en Espagne (à calento) ou des terres dites « farines fossiles » utilisées en Grèce et en TOSCANE. Le savant italien FABRONI a utilisé une terre silico-magnésienne sans constance mais qui, mélangé à un vingtième environs d'argile plastique produisait de briques aussi résistantes que les briques ordinaire, mais très poreuse, conduisant mal la chaleur ou le froid et flottant sur l'eau.9(*)

Ø La brique cuite creuse, inventée au 19emsiècle plus légère (et donc moins couteuse a transporté) et plus isolante, est devenue la plus utilisé, ses perforations sont parallèles au plan de pose de manière à ne pas diminuer sa résistance à la pression,

Ø La brique de chanvre ayant de très bonnes propriétés d'isolation thermique,

Ø La brique non gélive,

Ø La brique réfractaire, pour la construction des fours, chaudières, foyers, cheminées, etc.

Ø La brique pleine peut être laissé apparente, ou être employé comme matériaux de parement, tandis que la brique creuse, qui présente l'avantage d'être plus légère et plus isolante, est généralement enduite. (MORISOT J.M.Table aux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment, cariliant, 1814)Briqueterie d'Allanne près de Beauvais.

* 7«La briqueterie de VIREBENT, mairie de lannaguet »

* 8«La briqueterie de VIREBENT, Mairie de lannaguet »

* 9Bulletin de la société de l'industrie minérale (1856/07(t2)-1856/09)

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour