WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La fabrication artisanal de briques et conditions socio-économiques des briquetiers a Lubumbashi

( Télécharger le fichier original )
par Emmanuel SIPILA KAHOZI
Université de Lubumbashi - Graduat en sciences économiques et de gestion 2014
  

précédent sommaire suivant

1.3.2 TYPE DE FABRICATION DE BRIQUES

Dans ce travail, nous énumérons juste deux types ou méthodes de fabrication de briques, celles de briques crues et de briques cuites.

v Les briques crues

Pour fabriquer ces briques, on mélange de la terre plus souvent argileuse, de l'eau et de la paille.

Cette boue compacte est mise en forme au moyen de cadres de bois de 20cm sur 10.

Les briques sont simplement mises à sécher au soleil.

Une fois séchées, elles sont assemblées au moyen d'un mortier de terre humide. Une armature de bois est parfois utilisée en renforcement.

Quand les murs sont bien secs, on peut encore les recouvrir d'une sorte de crépi de boue. Sec, crépi peut être peint. Cette pratique se fait généralement dans les campagnes.

v Les briques cuites

Pour fabriquer les briques à cuire, on utilise de l'eau et une terre argileuse, légèrement collante. Un trou est creusé dans le sol et de l'eau y est déversée ou l'on s'adonne à une termitière.

La boue est comprimée dans un cadre de bois comme pour les briques crues, mais de dimension plus petite ou une presse en métal.

Les briques sont tassées au fond de la forme avec un petit patin en bois.

Elles sont ensuite démoulées et mises à sécher au soleil et au vent pendant une semaine environ.

Relativement sèches, les briques sont empilées par piles de 1.000 briques et stockés jusqu'au moment de la cuisson où elles sont cuite dans un four à bois ou a braise pendant au moins une semaine encore.

v La cuisson

Des troncs entiers des bois sont glissés dans les bouches à feu ou une grande quantité de braise y est soigneusement ranger.

Le feu est allumé et surveillé en permanence. Il va brûler jour et nuit pendant environ une semaine.

Pendant les 3 premiers jours, la vapeur d'eau encore contenue dans les briques s'échappe en volutes blanches.

Apres une semaine environ, les flammes sont montées jusqu'au sommet du four qui rougeoie10(*) dans la nuit.

Le four est alors entièrement recouvert d'une couche de boue pour conserver la chaleur. Le feu est alors éteint et le four va refroidir pendant une semaine.

Les briques cuites, d'un rouge éclatant, sont prêtes à l'emploi. (Bibliographie, reportage de DAVID WAIENGNIER, effectué à KABONA, préfecture de KIBUYE, RWANDA, en 1989.lien : carnets didactiques. Copyright(c)2000 Pragma-soft asbl)

* 10Reflet rougeâtres

précédent sommaire suivant











Moins de 5 interactions sociales par jour