WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Adolescents placés : des familles à  l'épreuve du lien


par Rozenn Léauté
ITES Brest - DEES 2015
  

précédent sommaire suivant

II.1.b - Analyse des données recueillies

Age des enfants accueillis

0-6 ans 7-11 ans 12-16 ans

Age des enfants accueillis

5

5 14

- Le PFS accueille 11 filles et 13 garçons dont 5 fratries de 2 frères et soeurs. - Les enfants accueillis au PFS ont entre 22 mois et 17 ans.

- L'âge moyen des enfants accueillis est de 12 ans.

- Ils ont en moyenne 6 ans d'ancienneté.

- Le nombre d'adolescents est de 14 . Et environ la moitié mettent à mal leur placement actuellement d'après ce que j'ai constaté sur le terrain de stage.

Le constat est que les adolescents sont présents en nombre au PFS. On peut en déduire que leur placement est plus compliqué à cette période de vie précisément.

Causes des placements

8

22 8

Abandon, négligences, violences maladies psychiatriques dépendances alcooliques

15

Causes des placements

16

- Seulement 1 enfant est placé uniquement à cause de la maladie psychiatrique de sa maman. Pour les 22 autres enfants, il s'agit souvent d'un cumul de problématiques :

Maladie / alcoolisme + négligences / violences = Placement.

Parfois s'ajoutent à cette équation des problèmes de précarité ne permettant pas à l'enfant de vivre en sécurité dans ce lieu de vie.

Droits de visite (cf annexe 2, p.62)

- Les parents sont séparés en majorité dans 22 situations sur 24.

- 16 enfants rencontrent leur maman (lors de visites au service ou d'hébergements de week-end).

- 8 enfants rencontrent leur papa. Ceux-ci sont très investis et accueillent leur enfant à domicile (lors des week-ends ou des vacances). Pour les autres, ils sont inconnus du service, incarcérés, ou décédés.

La remarque suivante est que les mamans sont deux fois plus présentes que les papas. On peut relier cela à la notion d'attachement qui est souvent plus forte chez la mère qui a porté l'enfant durant 9 mois et l'a mis au monde.

Le vécu des enfants

- Les enfants ont vécu entre 0 ou quelques mois, à parfois 7-8 ans dans leur famille naturelle avant d'être placés.

- 16 enfants n'ont connu qu'une famille d'accueil jusqu'à ce jour. Certains ont été accueillis par 2 ou 3 familles d'accueil différentes. J'en déduis que les placements sont durables, contrairement à ce que je pensais en arrivant au PFS.

- Avant d'être suivis par le PFS, ces enfants ont été accueillis dans une pouponnière médicalisée pour ceux qui étaient malades ou ayant un handicap, ou dans un foyer d'accueil provisoire en attendant un placement en famille d'accueil. Parfois, d'autres mesures ont été ordonnées avant le PFS, telles que PEAD (Placement éducatif à domicile), AEMO (Aide éducative en milieu ouvert), ou des mesures administratives comme une AED (Aide éducative à domicile).

Je vais étudier comment est vécue la séparation de l'enfant avec son milieu naturel.

17

précédent sommaire suivant