WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des paramètres de croissance de l'essai d'irvingia wombolu vermoesen (irvingiaceae)


par Patrick Bustrel Choungo N.
Higher Institute of Environmental Sciences (HIES) - Licence en Agroforesterie 2015
  

précédent sommaire suivant

6.1.2- Taux de d'accroissementmoyen annuel de la hauteur des arbres, diamètre de la couronne et au collet

Le taux d'accroissement moyen annuel nous permet ainsi de voir le gain de croissance entre les accessions sur une période donnée.

Les observations de la courbe révèlent qu'au niveau de la hauteur, en 2007 nous remarquons qu'il y a un gain de 0,23m, puis en 2008, le gain a diminué et atteint désormais 0,13m. Puis en 2009, il prend encore de l'ampleur et atteint 0,197m. C'est une évolution anormale.

Au niveau de l'accroissement moyen en terme du diamètre de la couronne, en 2007, il a atteint 0,2m puis en 2009 il décroit et se situe à 0,12m. Par ailleurs en 2012 il est à 0,25m.

Tandis qu'au niveau du diamètre du collet, de 2007 à 2008, nous avons un gain de croissance de 0,46 cm. Puis en 2009, il y a une diminution et atteint désormais 0,28 cm. Ensuite en 2010, il y a encore eu une autre diminution elle se situe maintenant à 0,72 cm.

Figure 11: Taux d'accroissementmoyen annuel de la hauteur, diamètre de la couronne et du collet

6.1.3- Nombre de branches

Le Test de Chi carré montre que l'apparition des branches primaires (P=0,84) et branches secondaires (P=0,14)ne dépend pas des différentes accessions avec les valeurs respectives. Les branches primaires n'ont presque pas évoluées significativement au fil du temps car nous avons une moyenne qui oscille de 6,68% en 2006 à 7,4% en 2015. Par contre, les branches secondaires montrent une croissance nette avec des estimations telles que 6,87% en 2006 et 18,45% en 2015.

Figure 12: Croissance moyenne en fonction du nombre de branches

6.2-Efficacité de la fructification des accessions de Irvingia wombolu

Après l'analyse des données, un ensemble de 482 arbres de Irvingia wombolu ont été obtenus à partir d'une seule origine. Parmi ces 482 individus, 2arbres (BS/IW/14) soit (0,41%) ont fait l'expérience de porter des fruits en 2015. Tandis que 480individus soit (99,58%) n'ont pas fructifiés.

6.3-Variation dans les caractéristiques des fruits

6.3.1- Longueur et largeur des fruits, épaisseur de la pulpe

Les arbres présentent des fruits d'une longueur moyenne de 43,73#177;4,68mm. Tandis qu'au niveau de la largeur moyenne des fruits, elle est de 32,47#177;0,88 mm selon qu'elle s'évalue sur les deux côtés.Pour l'épaisseur de la pulpe, les fruits ont enregistrés une épaisseur moyenne de 6,22mm.

6.3.2-Masse des fruits et de l'amande

Dans le domaine de la recherche, l'indice le plus important c'est lamasse du fruit, nous avons donc enregistré une moyenne arithmétique de 20#177;2,43g(Tableau 3) qui a été obtenue à travers la masse totale des fruits divisée par le nombre total de fruits divisée. Tandis qu'au niveau dela masse de l'amande, nous avons enregistré 13,2#177;2,48g (Figure 14).

Tableau 3: Analyse des statistiques descriptives sur les caractéristiques des fruits

Caractéristique

Longueur (mm)

Largeur (mm)

Epaisseur (mm)

Masse fruit (g)

Masse amande (g)

Moyenne

43,73

32,47

6,22

20

13,20

Ecart type

4,68

0,88

0,28

2,43

2,48

Min

33

25

1,5

13

9

Max

52,3

42

9,6

23

18

Médiane

44,3

31,9

6,1

20

13

précédent sommaire suivant