WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dans quelle mesure le modèle de l'économie collaborative et participative s'applique-t-il au marketing b2b ?


par Kévin Meszczynski
Institut Français des Affaires - Master Manager du marketing et de la communication intégrée 2016
  

précédent sommaire suivant

2.5 L'entreprise collaborative : Un management qui pratique le collaboratif

Comme nous l'avons vu précédemment, les salariés demandent de plus en plus à être considérés au sein de leur entreprise. Les entreprises commencent à écouter leurs attentes. Cependant, durant de nombreuses années, la technique de management la plus utilisées était le fast management. Cette forme de management la plus souvent représentée par les chaines de fast-food, favorise l'individualisme. Elle met en avant la productivité et considère l'homme comme un outil de production dans un environnement où la ressource humaine ressent une pression constante. Dans ce contexte, le salarié subit une souffrance de non reconnaissance. Une étude de l'Institut de Veille Sanitaire47 a montré que 37% des femmes et 24% des hommes ressentaient un mal être au travail dû à un manque de reconnaissance. Ce mal être peut soit se diriger vers des vagues de suicide comme l'a connu l'entreprise de télécommunication Orange ou s'orienter vers un turn-over constant des effectifs. Afin de remédier à cela les entreprises s'orientent de plus en plus vers le slow-management et le management collaboratif qui mettent en avant le salarié. Ces managements revalorisent les individus et donne la possibilité à chacun de donner son avis et de coopérer pour créer de la valeur ajoutée.

Ces styles plus horizontaux et plus collaboratif amènent les sociétés à devenir des entreprises collaboratives. Est ce que ces entreprises sont obligées de changer leur business model ou consommer collaboratif pour appliquer ce type de management ?

Pas forcement, mais les pratiques collaboratives sont fortement recommandées pour optimiser les compétences des salariés et remettre l'humain au coeur de l'entreprise.

Afin d'optimiser les compétences des salariés, les entreprises mettent en place des MOOC (Massive Online Open Courses). Ces MOOC permettent aux collaborateurs de se former seul grâce à des cours gratuits et de partager leurs connaissances sur la plateforme de « partage du savoir ». En 2013, l'entreprise Mersen a mis en place une plateforme MOOC qui selon Estelle Legrand, DRH du groupe, « offre la possibilité de casser les silos, de créer de la transversalité et de l'interactivité en faisant échanger nos experts sur leurs connaissances et leurs intérêts communs »48 . Les espaces de co-working comme ceux d'IBM sont également mis en place pour favoriser l'intélligence collective. Nous retrouvons, la plupart du temps, ces

47 Etude : Santé mentale et travail - http://www.invs.sante.fr - 03/2009

48 Sucess Story : La Mersen Academy, au-delà de la formation, une réponse aux enjeux de knowledge management - http://www.crossknowledge.com

Utilisateur de Microsoft Office

34

 

espaces dans les entreprises qui adoptent un environnement d'entreprise-cocon49. IBM a mixé l'esprit de l'entreprise cocon et le télétravail.

Si ce n'est pour optimiser les compétences des salariés, les pratiques collaboratives dans le cadre d'un management plus collaboratif permettent de recentrer l'humain au coeur de l'entreprise. Tel est le cas d'Orange50 qui a mis en place une boite à idée digitale. Cette pratique aurait « économisée 600 000 millions d'euros et 7 500 projets auraient été réalisés grâce aux idées émises par les salariés » de la société.

Nous avons pu voir dans cette partie que les nouveaux styles de management plus humain, plus horizontaux, plus collaboratif amènent les sociétés à pratiquer davantage la consommation collaborative au sein de la vie d'entreprise. Alors que les entreprises recherchent des solutions pour améliorer la vie professionnelle des salariés et que de nouvelles méthodes apparaissent, il serait important de se demander si l'ubérisation va émettre des mutations internes et quelles sont les changements apportés sur le marché du travail ?

précédent sommaire suivant