WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dans quelle mesure le modèle de l'économie collaborative et participative s'applique-t-il au marketing b2b ?


par Kévin Meszczynski
Institut Français des Affaires - Master Manager du marketing et de la communication intégrée 2016
  

précédent sommaire suivant

1.7 Le mode de consommation dans le B2C se transpose sur B2B

Actuellement, les acteurs de la consommation collaborative sont principalement orientés sur le B2C ou C. Cependant, de nouvelles plateformes permettent aux entreprises de partager ou de se financer entre elles comme Bureaux-à-partager, B2B en-trade, les espaces de co-working. Les bénéfices apportés au B2C peuvent également s'adapter au B2B31 : simplicité, rapidité, prix, mutualisation des compétences et des biens, ...

Comme nous l'avons vu précédemment, Internet a permis l'essor de ce modèle économique. Il est donc important pour les entreprises B2B d'avoir intégré dans leurs stratégies, la transformation digitale de la société. Cette digitalisation doit apporter des améliorations tant sur l'organisation du travail avec des méthodes de travail et des outils digitaux qui vont

31 Le B2B, le nouveau défi de l'économie collaborative - lesechos.fr - 13/05/2014

Utilisateur de Microsoft Office

22

 

permettre d'améliorer la productivité de l'entreprise et le management avec de nouvelles méthodes : travail collaboratif, agilité, flexibilité, ... ou encore le commerce, marketing, ...

Si les entreprises ont passé le cap de la digitalisation, elles auront beaucoup plus de facilité à intégrer ce nouveau mode de consommation puisqu'il se fait exclusivement via Internet. En connectant ces entreprises entre elles, la « sharing economy » pourra réduire les coûts, faciliter les relations et les échanges, offrir de nouveaux services, ...

Les 4 formes 32 de consommation collaborative B2C se retrouvent dans le B2B. Des pratiques commencent à émerger. On y retrouve le financement participatif, le co-working, le co-voiturage, le colunching, la co-conception, le co-manufacturing, le partage d'informations, le partage de compétence, le partage de ressources, ...

La coélaboration :

Le crowdfunding ou financement participatif B2B a pour but de faire rencontrer des entrepreneurs, acheteurs, investisseurs, ... et des sociétés afin que ces dernières se fassent financer leurs projets de création d'entreprise ou encore de création produit. Quelques plateformes se sont mises sur ce créneau tel que Ramen.is, Fundable.com.

La co-utilisation :

- Le co-working se retrouve davantage dans des espaces dédiés où une majorité d'auto-entrepreneurs, micro-entrepreneurs se retrouvent pour échanger des savoirs et pour réduire les coûts élevés que peuvent générer la location d'un espace immobilier (charges fixes, charges variables).

- Le co-voiturage : Les entreprises utilisent un même véhicule afin d'augmenter son utilisation tout en réduisant les coûts. Sous une forme B2B, il existe la société franco-américaine, Local Motion, qui a permis à un site de ERDF de réduire sa flotte de voiture de 15% ou encore de 50% chez Google. Selon Louis Chatriot33, directeur Europe de la start-up, les sociétés peuvent réduire en moyenne le coût de leur flotte de « 20 à 30 % ». Cela en partageant les véhicules avec d'autres entreprises.

- Le partage des ressources humaines : A côté du co-working, le partage de salariés offre aux entreprises la possibilité de ne pas licencier en période de crise passagère.

32 Voir page 12

33 Découvrez Local Motion, la startup qui rend les voiture intelligentes - 15marches.fr - 09/2014

Utilisateur de Microsoft Office

23

Que ce soit pour une start-up qui a besoin d'un salarié sur une courte durée ou une entreprise qui a besoin de réduire ses coûts en période de crise. Cette pratique offre une plus grande flexibilité pour les ressources humaines de l'entreprise. La plateforme leader sur le marché est Flexojob.com34

La cohabitation :

- Colunching : La cohabitation commence à se démocratiser au sein des entreprises B2B avec pour exemple la plateforme Colunching35 qui permet de faire rencontrer des professionnels autour d'un repas. Ces rencontres permettent d'élargir le réseau professionnel de l'individu.

Le troc :

- L'échange de bien ou de service (troc) entre entreprise se développe également via la plateforme B2B en-trade.

A travers ces quelques exemples, nous pouvons constater que des plateformes commencent à naitre pour offrir la possibilité aux entreprises de consommer collaboratif. Ceci dit, pourquoi les entreprises s'adonneraient à cette économie ? Quelles en sont les raisons ?

34 http://www.flexojob.com

35 http://www.colunching.com

24

Utilisateur de Microsoft Office

précédent sommaire suivant