WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Essai d'évaluation de la politique laitière en perspective de l'adhésion de lAlgérie à l'Organisation Mondiale du Commerce et à la Zone de Libre Echange avec l'Union Européenne


par KHERZAT Bahidja
Institut National Agronomique -ELHARRACH- - magister en sciences agronomiques 2007
  

précédent sommaire suivant

6.- Contraintes d'ordre économique et commercial :

En plus du fait que l'élevage semble se renfermer sur lui-même de plus en plus, d'autres types de contraintes de poids viennent s'ajouter à ses difficultés notamment aux plans économique et commercial.

L'éleveur ne maîtrise aucun prix (bien qu'il possède la liberté de négocier le prix de son produit au niveau de la livraison), et ne fait partie ni ne participe à aucune structure de formulation des prix au niveau des intrants. Cette situation fait qu'il subit le renchérissement incessant sur les approvisionnements en le poussant vers le marché informel dans toute sa précarité.

Cette capacité de nuisance à l'organisation et à la mise en oeuvre de mécanismes capables de soutenir la lutte contre la déperdition et la dégradation du système d'élevage en le maintenant dans un état de faiblesse accentuée, est due principalement à un déséquilibre dans l'organisation et la gestion des différents segments de la filière.

% d'intégration du lait cru

30

25

20

15

10

5

//

1975 76 77 78 79 80 96 97 * 98 99 00 01 02 03 04 année

Figure n°11 : Evolution du taux d'intégration de la collecte de lait à la transformation

Source : Reconstitution à partir de collecte de données.

*1997 : les données des filiales GIPLAIT du centre ne sont pas disponibles pour la poudre de lait

En effet il n'existe aucune relation de gestion technique et organisationnelle entre l'approvisionnement en matières premières pour la fabrication du lait et l'approvisionnement en intrants pour la production de lait.

L'intégration est uniquement estimée au niveau des structures de transformation en fonction de la collecte maintenue aux environs du dixième de la production depuis deux décennies comme suite au déclin des années 80, pour n'avoir aucun effet sur le marché de la poudre de lait.

L'élevage ne possède pas les facteurs d'organisation en mesure de rompre cette barrière intérieure. Il reste éloigné de l'amélioration des moyens de production par la mise en valeur des terres, l'irrigation, la fertilité, le financement et le partage du risque.

précédent sommaire suivant