WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Essai d'évaluation de la politique laitière en perspective de l'adhésion de lAlgérie à l'Organisation Mondiale du Commerce et à la Zone de Libre Echange avec l'Union Européenne


par KHERZAT Bahidja
Institut National Agronomique -ELHARRACH- - magister en sciences agronomiques 2007
  

précédent sommaire suivant

VI- IMPORTANCE DU BUDGET ALLOUE A LA FILIERE :

L'analyse de tableau des budgets montre qu'au même titre que le budget global de l'agriculture (qui a évolué de 27 à 70 milliards de DA entre 1996 et 2003), les Fonds de soutien alloués à l'agriculture ont connu le même type d'évolution (de 9 à 50 milliards de DA). Mis à part l'année 1997 (qui est une exception en matière de disponibilités financières dans l'histoire de l'Algérie où la part du fonds de soutien n'a représenté que 4,13% du budget global de l'agriculture) le soutien accordé à l'agriculture à doublé durant cette période passant de 36% en 1996 à 72 % en 2003.

Tableau n°19 : Evolution des Budgets agriculture / filière lait et part dans les fonds de soutiens (1996-2003).

Unité : Million de DA

Budget/ an

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

BTA

27 478

45 990

38 469

32 334

31 001

43 276

44 831

69 625

BFS

9 900

1 900

10 400

8 900

9 900

26 570

27 110

50 710

BFS / BTA en %

36, 03

4, 13

27, .03

27, 52

31, 93

61, 39

60, 47

72, 83

BCFL

451, 67

451, 67

451, 67

451, 67

943, 43

753, 04*

1524, 99

1521, 18*

BCFL/ BFS en %

4, 56

23, 77

4, 34

5.07

9.52

2, 83

5, 62

3, 33

Source : MADR.

BTA : Budget Total Agriculture.

BFS : Budget Fonds de Soutien.

BCFL : Budget de Consommation de la Filière Lait.

* La prime à la collecte calculée à partir des quantités primées.

Par ailleurs, le budget de consommation alloué à la filière lait a nettement évolué notamment à partir de l'année 2002 pour atteindre 1, 5 milliard de DA. Néanmoins, il ne représente que 5% du fonds de soutien global de l'agriculture. L'augmentation des dotations de la filière lait reste très faible par rapport à ses besoins réels pour la mise en place d'un programme de politique laitière structuré et organisé de manière à répondre à des actions visées pour le moyen et long termes dans une optique de production locale rentable et compétitive sur le marché international.

Le bovin laitier est une activité prioritaire dans cet environnement. Il est lié à la structure de l'éco - système au même titre que les céréales, les forêts ou les légumineuses alimentaires. C'est une source de mise en valeur et de développement perpétuel, attachée à la personnalité et au comportement de l'agriculteur algérien. L'importance qui est accordée à cette dimension reflète le degré d'intérêt et d'attachement à l'agriculture et sa paysannerie.

précédent sommaire suivant