WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude Structurale et Dynamique de Solutions de Sucre Confinées

( Télécharger le fichier original )
par Gérald LELONG
Université d'Orléans - Thèse 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.4. ETUDE STRUCTURALE PRELIMINAIRE DES GELS DE SILICE AQUEUX CONTENANT DU D-GLUCOSE PAR DIFFUSION DES NEUTRONS AUX PETITS ANGLES

La diffusion des neutrons aux petits angles (SANS) est une technique non-destructrice, qui, en mesurant la diffusion pour les faibles valeurs de transfert de Q, permet d'étudier la géométrie et la morphologie d'inhomogénéités de taille relativement importante, généralement comprises entre 5 et 500 nm, c-à-d pour 10-3 < Q < 0,5 Å-1. (Figure 31) Grâce à la gamme de tailles explorée et aux particularités liées à la nature même des neutrons, le SANS se révèle être un outil de choix pour sonder la microstructure des matériaux et se voit être un très bon complément des microscopies électroniques (MEB, MET) et optique, mais également de la diffraction.

Figure 31 : Exemples de quelques objets dont les tailles sont comprises entre 1 nm et 1 ,um. En dessous sont présentées quelques techniques qui devraient être utilisées dans cette gamme de taille.

3.4.1. Le formalisme de la diffusion aux petits angles

Dans le cas de la diffraction de Bragg classique, une intense diffusion élastique cohérente est observée à chaque fois que la loi de Bragg est satisfaite, c-à-d lorsque 2 = 2d sinè 2, où d est une

0

distance caractéristique du réseau. Dans le cas d'inhomogénéités « périodiques », séparées d'une

distance d, la diffusion se produit alors seulement aux angles de Bragg où Q= 2ff 80,116

'

d

Il est alors possible de définir le vecteur d'onde à la résonance de Bragg Q:

Q=4 sin sin

2

Durant une expérience de diffusion, l'intensité diffusée I(Q) est mesurée en fonction de l'angle de diffusion, et s'exprime sous la forme suivante :

I(Q) = 00.M.2.77.T.d. d

d

= 0 est le flux de neutrons incidents, OSZ est l'angle solide considéré,

est l'efficacité du détecteur,

T est la transmission de l'échantillon, d est l'épaisseur de l'échantillon,

d est la section efficace différentielle de diffusion.

d

L'objectif de la mesure est donc de déterminer la section efficace différentielle de diffusion, qui contient toute l'information sur la forme, la taille et les interactions régnant dans le système entre les entités diffusantes.

Dans des milieux isotropes contenant des particules relativement lourdes comparée à la masse

du neutron, les diffusions élastique et quasi-élastique, pour lesquelles

ki

 

kf

2

 

,

prédominent.117,118, 119 Dans ces conditions, l'approximation statique peut-être utilisée pour exprimer la section différentielle de diffusion par unité de volume du matériau dE dQ . Pour un échantillon composé de N atomes l, de longueur de diffusion bl, nous avons :

2

dE

bl

eie

N

1

V

L'angle de diffusion est habituellement appelé 20.

En général, la longueur de diffusion bl dépend de la nature du noyau et de son état de spin. Il est alors plus commode de séparer la section différentielle de diffusion par unité de volume cohérente de celle incohérente :

dE dE lcoh dE linc

d l d J l d

2

coh

N

1

dE

E

eiQRl

**

bl,coh

l

1

d

et = E

V

inc1N

d V

La diffusion cohérente a une distribution spatiale caractéristique de la distribution des atomes dans l'échantillon et donne des informations sur la structure d'un composé. Il est alors possible de déterminer la structure et la taille d'un objet à basse résolution. La diffusion incohérente, quant à elle, ne donne qu'un bruit de fond indépendant de Q qui est proportionnel à la section efficace de diffusion incohérente inc.

Il est alors possible de réécrire la section efficace sous une forme plus simple :

d dE (A4)2 C pVpP(Q)S(Q)+ Binc

dans laquelle Cp est la fraction volumique des diffuseurs, Vp le volume d'un diffuseur, (4)2 le facteur de contraste, P(Q) le facteur de forme, S(Q) le facteur de structure et Binc le bruit de fond incohérent. Nous reviendrons en détail sur ces notions dans le chapitre 4.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net