WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude Structurale et Dynamique de Solutions de Sucre Confinées

( Télécharger le fichier original )
par Gérald LELONG
Université d'Orléans - Thèse 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.3. CONCLUSION GENERALE DU CHAPITRE 4

Ce chapitre apporte des éléments supplémentaires dans notre compréhension de la structure des gels de silice aqueux en présence ou non de sucre. L'étude de diffusion des neutrons aux petits angles a donc permis de répondre à nos interrogations sur la présence ou non d'un gradient de concentration en sucre. Résumons ici les principaux résultats obtenus sur la structure des gels.

(i) A partir des mesures de diffusion aux petits angles avec variation de contraste :

· Les gels A1, A2 et A3 présentent une géométrie fractale de dimension proche de 2,

· Le diamètre moyen des pores, estimé à 18-20nm reste valide dans les gels contenant du sucre (A2 et A3)

· Les molécules de D-glucose ne forment pas d'agrégats dans la gamme de Q considérée, il n'y a pas de démixtion ou de forts gradients de concentration.

· Une gélification incomplète est à l'origine de la remontée observée à petits Q

(ii) Pour différents niveaux de déshydratation :

· Obtention d'une courbe universelle valide pour tous les échantillons

· Les gels sans sucre (Gel 0% ou A1) ne présentent qu'une résistance très limitée à la déshydratation,

· La présence du monosaccharide permet la conservation de la structure du réseau de silice,

· La rétention d'eau est plus importante dans les gels contenant du sucre,

· La concentration initiale en sucre, au-delà de 10%, ne semble pas être un facteur capital pour la conservation des édifices structuraux.

(iii) Une quantification des phénomènes de rétention d'eau et de stabilité mécanique reste manquante et il serait souhaitable que ces mesures in-situ soient poursuivies pour élucider entièrement les processus de protection mis en jeu.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net