WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La déperdition des soins prénatals au Tchad

( Télécharger le fichier original )
par Franklin BOUBA DJOURDEBBE
IFORD/Université de Yaoundé II - DESS en démographie 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

IV.2.9 MILIEU DE SOCIALISATION

Le milieu de socialisation est significativement associé à la déperdition au seuil de 1% à n'importe quel moment de la grossesse à la CPN1. En effet, les probabilités de déperdition sont nettement plus faibles chez les femmes socialisées dans les grandes et petites villes que chez celles socialisées en milieu rural lorsque les CPN commencent dans le premier trimestre. Par ailleurs, ces différences de probabilités de déperdition au-delà du premier trimestre sont plus importantes entre les femmes socialisées dans les grandes villes et celles socialisées dans les petites villes d'une part et les femmes socialisées en milieu rural d'autre part (graphique 4.10). Ces écarts se creusent au détriment du milieu rural par rapport au milieu urbain. Ce résultat vient ainsi conforter l'hypothèse qui postule que les femmes résidant en milieu rural ou socialisées en milieu rural, ont une déperdition plus importante des soins prénatals, comparées aux femmes résidant en milieu urbain ou socialisées dans ce même milieu.

Graphique 4.10 : Probabilités de déperdition selon le milieu de socialisation au Tchad (EDST 1996-1997).

IV. 2.10 REGION DE RESIDENCE

Au niveau bivarié, le test de Khi-deux montre qu'il existe une association entre la déperdition et la région de résidence quel que soit l'âge de la grossesse à la CPN1. En effet, lorsque les CPN débutent dans le premier trimestre, on s'aperçoit que la région du Kanem, du Mayo Kebbi, du Moyen Chari, du Guéra et celles des Logone occidental et oriental se démarquent des autres régions par des probabilités de déperdition nettement plus élevées. En revanche, les faibles probabilités de déperdition s'observent dans la région de Salamat, du Chari Baguirmi, du Ouaddaï et celle de N'djaména. Au-delà du premier trimestre, les probabilités de déperdition les plus importantes sont enregistrées dans la région du Grand Nord, du Logone occidental, du Ouaddaï, du Guéra et du Mayo Kebbi. Tandis que les probabilités de déperdition les plus faibles sont observées dans la région de N'djaména, le Logone Oriental, le Salamat et la Tandjilé (cf. cartes).

D'un autre côté, il convient de noter que quelle que soit la durée de la grossesse à la CPN1, la région de N'djaména qui abrite la capitale enregistre des probabilités plus faibles. Cette situation pourrait s'expliquer pat le fait que la région de N'djaména est de loin la région plus lotie aussi bien en infrastructures socio-sanitaires qu'en personnel de santé qualifié au Tchad.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net