WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

A propos d'une analyse objective de la voix de 40 sujets présentant des troubles musculo-squelettiques

( Télécharger le fichier original )
par Marion VIENNOT
UHP Nancy - Certificat de Capacité d'Orthophonie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

IV.4 La posturologie clinique

IV.4.1 La profession de posturologue

La profession de posturologue n'est pas une profession réglementée. Le posturologue est donc spécialiste dans une autre activité médicale ou paramédicale, que ce soit la podologie, l'ophtalmologie, l'O.R.L., la kinésithérapie, l'ostéopathie, la neurologie, l'orthoptie, la rhumatologie ou la médecine générale.

La posturologie se situe donc au carrefour de nombreuses disciplines. Elle concerne tous les patients qui ont « du mal à tenir debout » et pour qui tous les bilans médicaux se sont révélés négatifs. En résumé, le rôle du posturologue est de quantifier l'asymétrie posturale et de dépister les entrées nociceptives. Ainsi, il pourra proposer des solutions pour harmoniser les asymétries et réguler le contrôle postural.

IV.4.2 L'exploration du système postural

Pour explorer les troubles d'origine fonctionnelle du système postural d'aplomb, le posturologue dispose d'une plate-forme de posturographie normalisée et d'un ensemble de tests cliniques. Nous ne parlerons ici que de la plate-forme stabilométrique, en référence aux données utilisées dans la partie pratique.

Une plate-forme stabilométrique permet d'analyser les oscillations posturales d'un individu debout, dans différentes situations, et ainsi d'étudier son équilibre et le fonctionnement de son système postural. Les enregistrements peuvent s'effectuer pieds nus, chaussés, sur mousse, yeux ouverts ou yeux fermés. Le sujet monte sur la plate-forme de telle sorte que, talons joints, les pieds fassent entre eux un angle de 30 degrés. Il définit ainsi le polygone de sustentation qui constitue le référentiel à partir duquel la plate-forme, via un logiciel informatique calcule les variations de la projection du centre de gravité au sol. Le tracé ainsi obtenu à partir des projections du centre de gravité sert de base à l'analyse de différents paramètres.

Position des pieds sur la plate-forme stabilométrique 129

IV.4.3 Le statokinésigramme

Le tracé réalisé grâce à la plate-forme stabilométrique est un statokinésigramme. Le centre du polygone de sustentation (O) est pris comme origine du référentiel. L'axe OX est l'axe frontal du sujet orienté de gauche à droite. L'axe OY est l'axe antéro-postérieur du sujet orienté d'arrière en avant.

Les principales mesures sont les suivantes130:

-Xmoyen : c'est la position moyenne du centre de gravité entre la droite et la gauche. Hors norme, elle note la présence d'une asymétrie tonique

-Ymoyen: c'est la position moyenne du centre de gravité sur l'axe

antéro-postérieur.

-Surface: c'est la projection du centre de gravité tout au long de l'enregistrement. La surface du statokinésigramme cherche à montrer la dispersion de ces projections et indique la précision avec laquelle le système postural situe l'individu dans son environnement

-Longueur du statokinésigramme: c'est la distance parcourue par un mobile qui rejoint les positions successives du centre de gravité. Seule, cette donnée est peu utile.

-Longueur en Fonction de la Surface (LFS): à surfaces de statokinésigrammes égales, on obtient des longueurs de statokinésigrammes différentes. La longueur, rapportée à la longueur calculée en fonction de la surface, indique la quantité d'énergie dépensée par rapport à la précision du système postural.

129Gagey P.-M., Weber B., et coll., p48, Op. cit. p62. 130Cf Annexe 9.

-Écart type de la vitesse (EcTVit): La plate-forme enregistre les positions successives du centre de gravité à un intervalle de temps connu et régulier. Il est donc possible de connaître la vitesse à laquelle le centre de gravité se déplace entre deux points et ainsi de calculer l'écart standard entre toutes les vitesses obtenues.

-FFT: elle permet grâce à la transformée de Fournier, de trier les oscillations par bandes de fréquences. La valeur de 0,2Hz correspond au rythme ventilatoire et, très schématiquement, toute valeur différente de 0,2Hz reflète les contractions musculaires de rattrapage de la position d'équilibre.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net