WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact des communications modernes et traditionnelles sur les relations sociales dans le secteur Gisenyi (1998-2010)

( Télécharger le fichier original )
par Pascal BIZIMANA
Université libre de Kigali campus de Gisenyi - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.2.5. La communication sociale

La communication sociale reste très largement à découvrir et même à inventer, dans la mesure où ce concept qui s'est développé en France dans les années 1970, recouvre des réalités très diverses et a fait l'objet de très peu de travaux scientifiques. Selon le professeur Devèze, l'expression communication sociétale serait née lors des travaux du concile Vatican II (1958) pour permettre à l'église catholique d'échapper à l'image négative que véhiculaient depuis des décennies, des concepts usés comme ceux du prosélytisme ou de la propagande (Http// www.wp.org/communication, consulté le 23/10/2009).

Définie comme moyen de relier les êtres à travers l'espace et le temps en vue d'obtenir leur interaction, la communication sociale se présente parfois comme un jeu d'aller-retour à travers des medias ou tout simplement des supports qui transforment les récepteurs en émetteurs et vice-versa. La communication en tant que nouvelle discipline des sciences humaines, touche trois domaines : (connaitre, communiquer, agir) et réclame des moyens d'approche qui, jusqu'ici, relevaient de la psychologie, de la sociologie et même finalement de la psychanalyse. Au plan de l'information, les pays africains doivent chercher des nouvelles formes d'organisation et de communication pour maintenir l'équilibre socioculturel et la cohésion nationale (NZABANDORA, 2009 :22).

Elle peut encore être définie comme un système de pensée et d'action qui cherche à promouvoir la personne humaine prise individuellement ou collectivement, en tant que sujet autant qu'objet de communication. Plus concrètement, la communication nous semble être l'occasion que la société civile donne à ses diverses composantes de mieux se connaître et de dialoguer entre elles. C'est la possibilité ouverte à tout citoyen ou groupe de citoyens d'entrer librement et efficacement en contact avec n'importe quel autre citoyen ou groupe de citoyens, dans un climat de tolérance et de respect mutuel. La communication sociale nous paraît caractérisée par le rejet de toute forme d'organisation qui privilégiait les relations à sens unique et qui, dans le cas d'un échange apparent, ne permettrait pas un dialogue réel (COLLET, H. 2004 :66).

I.2.6. La communication sociétale

La communication sociétale est celle qui s'adresse aux individus en tant que groupe et en tant que membre d'une société et c'est pourquoi elle est instrumentalisée, c'est la culture qui parle, c'est la société qui parle. A titre d'exemple illustratif, citons le cas de mariage ; quand on organise le mariage comme la culture le veut, comme la société le veut, ce mariage constitue une communication sociétale, c'est la culture qui a parlé (NZABANDORA, J, 2009 :27).

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net