WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact des communications modernes et traditionnelles sur les relations sociales dans le secteur Gisenyi (1998-2010)

( Télécharger le fichier original )
par Pascal BIZIMANA
Université libre de Kigali campus de Gisenyi - Licence 2010
  

précédent sommaire suivant

I.2.7.4. Le proverbe

Le proverbe est une formule langagière de portée générale contenant une morale ou une vérité d'expérience que l'on juge utile de rappeler. Il n'est pas attribué à un auteur contrairement à la citation. Les proverbes sont souvent très anciens à l'origine populaire et par conséquent de transmission orale comme le proverbe africain. Ils servent généralement d'argument d'autorité. Les proverbes appartiennent au patrimoine linguistique d'un pays. Se pose alors la question de leur conservation (c'est-à-dire de leur mise par écrit). Certains proverbes en contredisent d'autres, suivant par exemple, qu'ils célèbrent les vertus de l'audace, ou au contraire, de la prudence.

Exemple : «qui ne tente rien, n'a rien» et «dans le doute, abstiens-toi». ( http://www.wikipedia.org/w/index.search=Eloquence+proverbiale&fulltext. consulté le 12/4/2010).

I.2.7.5. La corne d'antilope

La corne d'antilope ou le waterbuck (ihembe) servait comme support de communication. Le plus souvent elle était sonnée comme indicatif, l'information venant directement après, prononcée par la bouche même. Les chasseurs se servaient de la corne pour annoncer les rassemblements, avant ou après une partie de chasse. En cas d'attaque dans les régions éloignées de la cour ou pour convoquer un nombre important de citoyens, on sonnait la corne.

précédent sommaire suivant









La Quadrature du Net