WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de guinée: contribution à l'étude des menaces liées à la ruée vers le pétrole au nigéria.


par Fabrice NOAH NOAH
Universiré de Yaoundé II- Soa - DEA en géostratégie 2013
  

précédent sommaire suivant

B- De l'incapacité des autorités politiques à juguler la corruption pétrolière :

L'engagement de l'Etat Nigérian dans la lutte contre la corruption et les détournements de fonds est indéniable. Depuis le retour au gouvernement civil en 1999, le pays a initié de nombreux travaux visant à expurger de la filière pétrolière toutes les pratiques de criminalité économique et à lutter contre l'impunité dont bénéficiaient de nombreux responsables politiques nigérians. Cependant, si l'oeuvre d'assainissement que l'Etat mène dans le secteur pétrolier a eu des résultats appréciables, il est, tout de même, important de souligner que les mauvaises pratiques y sont encore nombreuses.

En effet, les actes de corruption continuent de plomber les efforts des autorités politiques de faire du pétrole un facteur du développement et de stabilité macroéconomique. Malgré toutes les campagnes de lutte contre la corruption entreprises et la multiplication des organismes en charge de traquer les crimes économiques, le secteur extractif nigérian reste gangréné par des mauvaises pratiques de gestion de la rente. Le manque à gagner de l'Etat est considérable. Selon l'ONG américaine Glo-bal Finance Integrity, les fuites de capitaux au Nigéria entre 1970 et 2009 s'élèvent à 89,5 milliards de dollars, soit un taux moyen de 10 milliards par an.508 Cette saignée dans les revenus économiques du pays rend impossible tout développement par le pétrole et aggrave la misère de nombreux nigérians. Elle réduit également la confiance des populations dans la capacité de leurs dirigeants à régler la situation de précarité économique et sociale dans laquelle elles se trouvent.

La lutte pour l'assainissement des moeurs dans le secteur pétrolier au Nigéria doit se faire plus volontariste. Les autorités politiques doivent accorder plus de moyens aux organes en charge de la lutte anti-corruption et leur assurer la liberté d'action qui leur est nécessaire. Ceux-ci pourraient par exemple saisir directement le procureur pour des affaires de malversations financière, pour éviter une immixtion des pouvoirs exécutif ou législatif dans des affaires qui concerneraient des membres du gouvernement fédéral ou du parlement. De même, les commissions d'enquêtes parlementaires devraient bénéficier d'une plus grande liberté d'action dans leurs investigations concernant des affaires de criminalité économique. On devrait veiller à la parité politique dans lesdites commissions et permettre une contre-expertise aux résultats de leurs enquêtes. En outre, l'Etat doit se montrer plus pointilleux dans la gestion des secteurs comme la subvention aux prix du pétrole ou les appels d'offres pé-

506 - Idem.

507 -Ibid.

508 - Voir article sur l'industrie pétrolière nigériane publié sur french.irib.ir/info/afrique 2/item/2 ... le mercredi 14 novembre 2012 à 16h33. Consulté le 07 décembre 2012.

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 118

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

troliers. La mal gouvernance pétrolière n'est pas une fatalité au Nigéria. Elle peut

être plus efficacement combattue, si l'Etat fédéral s'en donne les moyens et accepte de laisser plus de pouvoirs aux organismes en charge de la lutte anti-corruption. Il faudrait également que les partenaires internationaux, de sa filière pétrolière, apportent leur contribution à cet effort.

SECTION II : COOPERATION INTERNATIONALE ET BONNE GOUVERNANCE DE LA FILIERE PETROLIERE NIGERIANE.

L'industrie pétrolière est intrinsèquement tournée vers l'extérieur. Même les pays qui ont nationalisé leurs réserves (Arabie Saoudite, Venezuela, Mexique, Iran, etc.) ne peuvent se risquer à une gestion autarcique de leur pétrole.509Il leur faut nécessairement des clients ; mais aussi l'expertise technologique extérieure ; les ressources financières pour supporter les importants investissements pétroliers et l'avis, souvent sollicité ou non, des experts internationaux de la finance et des droits de l'homme. Le Nigéria, premier producteur de pétrole d'Afrique, n'échappe pas à la règle. L'immaturité stratégique du pays, marquée par l'extraversion de sa filière pétrolière et la forte dépendance de son économie aux revenus du pétrole,510 en fait un marché convoité et facile d'accès.511Les partenaires extérieurs du secteur pétrolier nigérians sont multiples. En premier lieu, figurent les pays grands consommateurs de pétrole qui, à travers leurs multinationales, ont réalisé un véritable quadrillage de la filière nigériane ; mais aussi les institutions et sociétés financières internationales ; les sociétés de services pétroliers et les ONG étrangères. L'univers pétrolier nigérian jouit alors d'une grande diversité qui ne s'est pourtant pas encore révélée être une solution pour son développement. Ceci, à cause du choix qu'ont fait certains de ces partenaires internationaux de s'en tenir à la logique de « business as usual »512 qui leur permet d'augmenter leur marge bénéficiaire, tout en évitant de s'engager suffisamment dans le volet social et humanitaire que devrait comporter leurs activités. Or, la bonne gouvernance de la filière pétrolière nigériane passe par un engagement plus important des acteurs internationaux aux efforts d'assainissement initiés par les autorités politiques depuis le retour à la démocratie. Les grands consommateurs de pétrole sont les premiers interpellés par ce défi à cause du rôle qu'ils jouent dans l'industrie pétrolière nigériane (Paragraphe 1). De même, Les institutions financières internationales doivent se montrer plus engagées dans l'assainissement de l'univers

509 - Le cas de l'Iran est illustratif à cet effet. Les sanctions économiques à lui imposées par les nations occidentales, comprenant entre autres un embargo sur ses ventes de pétrole, le mettent dans une situation d'asphyxie préjudiciable à son équilibre macro-économique.

510 -Cf. supra

511 -Cf. supra

512 - Cette expression peut être traduite de manière basique par « les affaires, rien que les affaires ». Il s'agit de décrire le comportement de la plupart des partenaires extérieurs de l'industrie pétrolière nigériane qui privil é-gient le développement de leurs activités au détriment de l'aspect social et environnemental de celles-ci.

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 119

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

pétrolier (Paragraphe 2) ; et les organisations non gouvernementales, se donner les moyens d'être plus persuasives et donc plus efficaces (Paragraphe 3).

précédent sommaire suivant