WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de guinée: contribution à l'étude des menaces liées à la ruée vers le pétrole au nigéria.


par Fabrice NOAH NOAH
Universiré de Yaoundé II- Soa - DEA en géostratégie 2013
  

précédent sommaire suivant

IX- TECHNIQUES DE COLLECTE DES DONNEES :

La collecte des données est un des moments les plus fastidieux d'un travail de recherche. Il s'agit d'effectuer le nécessaire déplacement du simple cadre des idées à celui des réalités du terrain. C'est un moment qui est incontournable pour tous ceux qui se réclament du positivisme. Dans le cadre de notre travail de recherche, nous avons utilisée la méthode dite de recherche documentaire. Il a été question, pour nous, de consulter les ouvrages, les revues, rapports et les articles ayant trait à notre sujet de recherche. Notre fréquentation des centres de lecture et de documentation comme la fondation Paul ANGO ELA, le CAPED, ou l'INSTITUT FRANÇAIS nous a été d'un grand apport à cet effet. A cause de la relative insuffisance des données livresques sur le pétrole au Nigéria dans les centres de recherches de notre pays, nous avons utilisé l'outil Internet, qui est une banque de données plus ou moins fiables. Des rapports d'institutions nigérianes ou internationales, d'organisations non gouvernementales, et de multinationales pétrolières nous ont aussi aidés dans notre quête d'informations. Les anciens travaux sur le pétrole ou sur les objectifs de la stratégie des grandes puissances en Afrique, nous ont permis d'affiner notre recherche.

Dans le cadre de nos travaux, nous avons procédé, dans la mesure de nos possibilités, à des interviews. Nous avons utilisé des interviews non-structurées autant que celles semi structurées. Le public cible était constitué, en majorité, de ressortissants de la région du delta du Niger et de quelques résidents d'origine nigériane. Les avis de responsables de quelques multinationales présentes au Nigéria, de politiques et de leaders associatifs nous ont également été d'un apport considérable.

X- L'ANALYSE DES DONNEES :

La géostratégie est le domaine des sciences sociales sur lequel est bâti notre travail de recherche. Forgée en 1846 par le général italien Giacomo DURANDO, dans son traité de la nationalité italienne,81 cette science est la composante géographique de la stratégie.82 Pour qu'un fait soit considéré comme géostratégique, il faut qu'il le soit à la fois dans ses objectifs et dans sa réalisation.83 La ruée des grandes puissances sur le Golfe de Guinée en général et le Nigéria en particulier, nous semble éminemment géostratégique. Il s'agit, pour elles, de se positionner de manière durable sur un des points stratégiques du globe qu'est la bordure est de l'océan atlantique. Ensuite, le caractère stratégique du pétrole, nous oblige à considérer que son exploitation et sa commercialisation dépassent le seul cadre économique. Les considérations géostratégiques des Etats-Unis sur le pétrole du Golfe de Guinée ne permettent aucun doute à ce sujet.84De même, la constitution de réserves stratégiques de pétrole aux Etats-Unis et en Europe traduit, à suffisance, du caractère politique de tout projet des grandes puissances en matière d'approvisionnement pétrolier.

81- voir Philippe MOREAU DESFARGES, Dictionnaire de Géopolitique, Editions Armand Colin, Paris, 2002, 186 p.

82- Cf. Hervé COUTAU- BEGARIE, cité par Alain FOGUE TEDOM dans la géostratégie, cours dispensé en maitrise de science politique à l'université de Yaoundé II Soa. P 19.

83- Idem

84- Voir Eric FOTTORINO, « L'ultime rêve Américain » in L'autre Afrique n°7 du 2 AU 8 Juillet 1997, P.31.

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

Sur le plan pratique, les grands consommateurs de pétrole démontrent, à suffisance, leur volonté de puissance. L'engagement militaire des Etats-Unis dans le Golfe de Guinée auprès des pays producteurs de pétrole (Nigéria, Sao tome y Principe, Gabon, Cameroun,85 etc.) et de la France dans la même sous-région, traduit de l'importance stratégique de cette bordure pétrolière de l'océan atlantique. La stratégie de présence, à la fois économique et militaire, des puissances sur de nombreux théâtres pétroliers, de manière concomitante, ne fait point de doute quant à la valeur stratégique de leur déploiement dans le Golfe de Guinée.

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 19

85- Alain FOGUE TEDOM, la géostratégie, cours dispensé en maitrise de science politique à l'université de Yaoundé II Soa. P.36.

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

LE NIGERIA DANS LA GALAXIE MONDIALE DES PRODUC-
TEURS DE PETROLE : ENTRE GRANDE PRODUCTION ET
FRAGILITE GEOSTRATEGIQUE
.

PREMIERE PARTIE :

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 20

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 21

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

Le pétrole est la source d'énergie qui a le plus cristallisé les enjeux géostratégiques et géopolitiques au cours de ces dernières années. Selon Daniel YERGIN, historien américain, « le pétrole c'est 10% d'économie et 90% de politique ».86 Parler de pétrole, c'est alors dépasser le simple cadre de l'économie, pour se retrouver en plein dans des considérations de sécurité et de défense nationale,87 voire de puissance. Le Nigéria, en tant que premier producteur de pétrole d'Afrique subsaharienne et cinquième de l'OPEP,88 est une étape incontournable de la bataille mondiale pour le pétrole que se livrent actuellement les grandes puissances. Avec une production d'un peu plus de 2,38 millions de barils par jour au second trimestre 2012,89 il pourrait se targuer de constituer une alternative sérieuse à de plus gros producteurs comme l'Arabie Saoudite, le Venezuela ou l'Iran, considérés avec suspicion par certains grands clients comme les Etats-Unis.90 Les importantes réserves de pétrole, prouvées ou probables, évaluées à plusieurs milliards de barils,91 en font également un marché d'avenir. Cependant, l'immaturité stratégique des dirigeants de ce pays du Golfe de Guinée, pourtant parmi les plus dynamiques d'Afrique, ne lui a pas permis, jusqu'à ce jour, de revendiquer avec succès le statut de puissance véritable. Cette réalité, qui tire ses origines des survivances de la colonisation, a abouti à la mise sur pied (comme dans de nombreux autres pays africains d'ailleurs) d'un Etat « extraver-ti92 » et donc incapable de s'inscrire dans la « dialectique des intelligences » à l'oeuvre dans les relations internationales. C'est alors à une situation d'impuissance économique et stratégique, malgré une importante richesse pétrolière, que l'on assiste au Nigéria. En effet, la gestion du pétrole, plus que celle de toute autre ressource naturelle, en appelle à un sens élevé d'anticipation et à la mise sur pied d'un projet géostratégique viable. L'ignorance de cette réalité fait que le pétrole est, au-jourd'hui plus qu'hier, au coeur de l'extraversion étatique dont souffre le Nigéria (Chapitre I). Il est alors possible que le caractère stratégique de cette source d'énergie soit à l'origine de l'insécurité liée à son exploitation, dans le pays, du fait des multiples enjeux qui l'entourent (Chapitre II).

86- Voir Eric Laurent, « la face cachée du pétrole », PLON, 2006

87 - le pétrole du Golfe de Guinée est par exemple considéré comme « stratégique pour la sécurité nationale Américaine » par des experts Américains. Cf. Eric Fottorino, « l'ultime rêve Américain » in l'autre Afrique n° 7 du 2 au 8 juillet 1997, p.31.

88 - Cf. supra

89- Cf. Chiffres du Bureau National des Statistiques nigérian sur www.afriquejet.com> informations>Afrique de l'ouest>Nigéria. Consulté le 22 septembre 2012.

90- Il est notable de constater le léger recul de l'intérêt des Etats Unis pour le pétrole Saoudien après les évènements du 11 septembre 2001 (cf. Alain Fogue Tedom, La géostratégie, cours dispensé en maîtrise de science politique à l'université de Yaoundé II SOA). L'animosité que le président Vénézuélien Hugo Chavez voue aux Etats Unis, n'est quant à elle, plus à démontrer.

91 - Cf. annexe n°

92 - Voir Alain Fogue Tedom, Enjeux géostratégiques et conflits politiques en Afrique noire, l'Harmattan, 2008.

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

LE PETROLE : UNE SOURCE D'ENERGIE STRATEGIQUE AU COEUR DE L'EXTRAVERSION ETATIQUE DU NIGERIA.

CHAPITRE I :

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 22

Noah Noah Fabrice, Science po 5, Université de Yaoundé II-Soa. Page 23

Enjeux énergétiques et insécurité dans le golfe de Guinée : contribution à l'étude des menaces liées a la ruée vers le pétrole au Nigéria.

Le pétrole est, incontestablement, une source d'énergie stratégique. La bataille qui met aux prises les compagnies pétrolières internationales en Afrique, est grandement influencée par les stratégies énergétiques des puissances. Il est alors question de manoeuvres géostratégiques visant à faire du pétrole, un facteur de puissance, de sécurité ou d'affirmation internationale.93 Le Nigéria est le premier producteur de pétrole d'Afrique. L'importance de sa production, mais surtout la volonté de ses dirigeants politiques de se servir du pétrole comme moyen d'enrichissement « facile »,94 a favorisé son émergence en tant qu'énergie du pouvoir. En effet, il est impossible de parler du Nigéria, sans faire référence à son industrie pétrolière. L'économie, la politique, le social, et même la défense sont grandement influencés par les prévisions et les revenus pétroliers. Au fil des années, la politique du « tout pétrole », mise sur pied par les dirigeants politiques, va aboutir à l'extraversion étatique du pays. Celui-ci va devenir un acteur majeur des stratégies énergétiques des clients de son pétrole, et perdre, progressivement, sa capacité à s'affirmer comme un acteur autonome sur la scène internationale. Le Nigéria est du nombre des plus grands producteurs de pétrole au monde. Or, sa capacité à revendiquer puissance, influence ou prospérité, comme certains producteurs occidentaux et moyen-orientaux, est réduite. Si son rang de super producteur africain de pétrole est avéré (Section I), sa capacité à s'imposer comme une puissance pétrolière l'est moins. La gestion du pétrole constitue, dans le pays, un enjeu de puissance (Section II), qui ne l'empêche pas d'être au coeur de la vision stratégique des grands consommateurs pour le Golfe de Guinée (Section III).

précédent sommaire suivant