WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les AVC au Maroc: etude des maladies à  risque et analyse des déterminants du degré d'handicap


par Rajae TOUZANI
CERDI / LASAARE - Master 2 économie de la santé et développement international  2013
  

précédent sommaire suivant

II.1. L'EFFET DES VARIABLES DEMOGRAPHIQUES SUR LA GRAVITE DE L'HANDICAP

A/ L'âge et la gravité de l'handicap

35

30

25

20

15

10

5

0

Aucun symptôme

Pas d'handicap important

Incapacité légère

Incapacité modérée

Invalidité modérée

moins de 65 ans

plus de 65 ans

Invalidité sévère

70

non sévère sévère

moins de 65 ans

plus de 65 ans

60

50

40

30

20

10

0

FIGURE 3: LA GRAVITE DE L'HANDICAP SELON L'AGE

Sur les 127 cas d'AVC avérés, 73 cas présentent des handicaps sévères. Il semble que le fait d'avoir un AVC a un âge avancé, augmente le risque d'en garder un handicap sévère. En effet, parmi les personnes âgées de plus de 65 ans, 65.85% ont un handicap sévère, ce % est de 43,18% seulement pour celles qui ont moins de 65 ans. Ces dernières ne gardent que des handicaps importants (28.89%) et d'handicap modéré (20%). Alors que plus de la moitié des individus âgés de plus de 65 ans gardent des invalidités graves (51.22%). Nous pouvons expliquer ces résultats, du fait qu'une personne âgée à plus de mal à récupérer la totalité de sa santé après un AVC par le manque de sensibilisation de cette tranche d'âge de l'importance de la rééducation.

B/ Le sexe et la gravité de l'handicap

Selon les estimations, chez les hommes il est plus probable d'avoir un AVC (51,59% contre 48,41% pour les femmes). Qu'en est-il de l'analyse en termes de gravité de l'handicap suite à un AVC? Les résultats indiquent que 67,21% des cas d'AVC chez les femmes causent un handicap sévère, contre 50% chez les hommes.

30 25 20 15 10 5 0

 

Aucun symptôme

Pas d'handicap important Incapacité légère

Incapacité modérée Invalidité modérée Invalidité sévère

 

Hommes Femmes

FIGURE 4: LA GRAVITE DE L'HANDICAP SELON LE SEXE

Après un AVC, 40.91% des hommes n'ont gardé aucunes séquelles importantes, alors que 33.33% ont un handicap modéré à sévère. Les femmes gardent plutôt des handicaps sévères après un AVC, nous avons 49.18% de ces dernières souffrent d'invalidité grave.

Ces résultats peuvent être expliqués par le niveau scolaire des femmes (cf. tableau ci-dessous).

100% des femmes qui ont un handicap sévère n'ont aucun niveau scolaire. Ces femmes ne connaissent pas le grand risque de l'AVC et donc ne consultent pas le médecin le plutôt possible. Alors qu'une prise en charge rapide diminue fortement le degré d'handicap.

A noter que le test d'indépendance chi-2 nous permet de soulever une dépendance entre le degré d'handicap après un AVC et le sexe des individus à 5% c'est-à-dire que les différences d'handicaps entre les hommes et les femmes sont statistiquement significatives (chi-2 (1) = 3.86 p=0.049).

44

précédent sommaire suivant