WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les AVC au Maroc: etude des maladies à  risque et analyse des déterminants du degré d'handicap


par Rajae TOUZANI
CERDI / LASAARE - Master 2 économie de la santé et développement international  2013
  

précédent sommaire suivant

II.2. L'EFFET DES VARIABLES SOCIO-ECONOMIQUES SUR LA GRAVITE DE L'HANDICAP

A/ L'effet du niveau scolaire

TABLEAU 15: FREQUENCES DES INDIVIDUS QUI ONT UN HANDICAP SEVERE SELON LE SEXE ET LE NIVEAU D'EDUCATION

Niveau scolaire

0

1

2

3

4

5

6

Total

Sexe

Hommes

-

56.67%

46.15%

33.33%

33.33%

50%

0%

46.67%

Femmes

100%

72%

0%

0%

0%

0%

0%

66.07%

Parmi les 127 cas d'AVC, 116 n'ont pas dépassé le niveau scolaire primaire. 51,72% sont des hommes. Alors que 68.97% des 116 personnes n'ont pas dépassé la première année du niveau primaire.

D'après le tableau ci-dessus, quelque soit le niveau scolaire, 66.07% des femmes ont un handicap sévère contre 46.67% pour les hommes. Nous observons aussi que la sévérité d'handicap devient moins importante tout en avançant dans le niveau scolaire de la femme. Ce qui n'est pas le cas pour les hommes. Le test de Pearson chi-2 nous permet de conclure que la

45

sévérité de l'handicap est statistiquement dépendante du niveau scolaire de l'individu avec un risque de se tromper de 5% (p=0.016).

B/ Le milieu de résidence et la gravité de l'handicap : (urbain / rural)

Les zones urbaines (Casablanca/Rabat) présentent plus de cas d'AVC que la zone rurale de Rabat, soit 54,76%. Ceci peut être expliqué par le grand nombre de personnes enquêtées en zone urbaine.

Parmi les personnes vivant dans les zones urbaines, 61.43% ont un handicap sévère après un AVC alors que 52.63% vivent dans des milieux ruraux. La prise en charge des individus vivant dans des zones rurales est très faible du fait de leur éloignement des centres de santé, de l'absence d'équipe médicale spécialiste dans les accidents vasculaires (l'hospitalisation ne s'effectue pas très vite). Ce qui augmente le nombre et la gravité des séquelles tout en plus des individus ayant eu l'AVC dans les zones rurales qui sont mort (chance de survie sans une vitesse dans la prise en charge est minime).

TABLEAU 16: LA GRAVITE DE L'HANDICAP SELON LE MILIEU DE RESIDENCE

Handicap

Urbain

Rural

Total

Sévère

43

30

73

Total des handicaps dans les zones

70

57

127

Cependant l'urbanisation est aussi accompagnée de l'exode rural. En raison de la recherche d'emploi, les ruraux vivant en zone urbaine (périurbaine) gardent leurs habitudes. C'est ce qui explique le pourcentage important des individus dépendants après un AVC en urbain.

C/ L'effet de la couverture sociale sur la sévérité de l'handicap

FIGURE 5: L'HANDICAP ET LA COUVERTURE SOCIALE SELON LE MILIEU DE LA RESIDENCE

En général, après un AVC l'individu doit

63,83

70 entreprendre des séances de rééducation

56,52 57,14

60 dés le lendemain. C'est surtout au cours

50 des 6 premiers mois que la rééducation

40

30

25 est efficace et aide le patient à conserver

son autonomie. Ce qui entrave les

20

10 individus à effectuer ces séances c'est la

0 non adhésion à une couverture qui prend

oui non

urbain rural

en charge une partie ou la totalité des dépenses. Non pouvons remarquer,

qu'au niveau des personnes qui ont gardées un handicap sévère qui vivent dans des zones urbaines, 56.52% ont souscrits une couverture sociale contre 63.83% de ceux qui n'en bénèficent pas. En zone rurale, les individus qui gardent des séquelles graves sont ceux n'ayant pas de couverture sociale (57.14%).

précédent sommaire suivant