WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'implication de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre le réchauffement climatique.


par alpha bagaza bangamo
université protestante au congo - licence en droit public international 2012
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION

Dans le cadre de ce travail de fin d'étude intitulé : «  l'implication de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre le réchauffement climatique », nous avons analysé sous l'angle du droit de l'environnement la montée de ce péril mondial qui est le réchauffement climatique, mais la solidarité des peuples du monde est encore très imparfaite ,les gouvernements sont encore peu conscients de l'ampleur du danger, ils préfèrent le maintenir des modes de vie dévorants l'énergie produite à partir des réserves fossiles dont on ignore toujours pour combien de temps encore elles permettront qu'on les gaspille.

Sur le plan international il sied de rappeler que le protocole de Kyoto expire en 2012 et notre souhait est que le protocole qui précédera le protocole de Kyoto puisse instaurer des sanctions en cas de non respect des émissions des gaz à effet de serre et veille à ce que le quotas des émissions des gaz à effet de serre puisse être strictement respecté. Par rapport a la conférence de Nairobi en 2006 au Kenya que les états ont reconnu la nécessité de diviser par deux les émissions globales de gaz a effet de serre d'ici 2050 ,puisse se faire de 10% chaque décennies pour atteindre cet objectif d'ici 2050 ,dans la mesure du possible que les Nations - Unies puissent créer une institution de réglementation des émissions des gaz à effet de serre qui permettra de veiller à l'émission des gaz à effet de serre dans les monde. Dans le cadre des institutions de Breton Wood, ils doivent instaurer le respect de l'environnement parmi les conditions d'octroi des financements aux Etats plus précisément le respect de quotas des émissions des gaz à effet de serre comme ils le font pour le respect de droit de l'homme.

Du coté de la République Démocratique du Congo ,elle doit avoir une solidarité planétaire pour pouvoir entretenir ses forêts et dans le même ordre d'idée , elle doit tenir compte aussi de ses potentiels forestiers pour en bénéficier dans le cadre de l'oxygène qu'offre ses forêts en absorbant les gaz carboniques produits par les pays industrialisés en compensation d'une somme d'argent qui sera calculée par tonne d'oxygène qu'offrent les forets en compensations les gaz à effet de serre.

La RDC doit dans le cadre aussi de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatique signée à Rio de Janeiro en 1992 intégrait toutes les dispositions convenu dans le cadre de l'Agenda 21 et intégrait aussi tous les programmes d'adoption aux changements climatiques adoptés ! Par la RDC tout en appliquant aussi le potentiel RDD+.

précédent sommaire suivant