WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en place d'un sig web pour le suivi de l'urbanisation cas de la commune de Manouba


par Boutheina Hamrouni
Faculté des lettres des arts et des humanités de la Manouba - Master professionnel en géomatique 2016
  

précédent sommaire suivant

3) Cycle d'abstraction de conception des systèmes d'information

La conception du système d'information se fait par étapes afin d'aboutir à un système d'information fonctionnel reflétant une réalité physique. Il s'agit donc de valider une à une chacune des étapes en prenant en compte les résultats de la phase précédente. D'autre part, les données étant séparées des traitements, il faut vérifier la concordance entre données et traitements afin de vérifier que toutes les données nécessaires aux traitements sont présentes et qu'il n'y a pas de données superflues.

Cette succession d'étapes est appelée cycle d'abstraction (figure 3) pour la conception des systèmes d'information :

Source : travail personnel

Figure 3:Cycle d'abstraction de conception des systèmes d'information

L'expression des besoins est une étape consistant à définir ce que l'on attend du système d'information automatisé. Il faut pour cela :

Ü Faire l'inventaire des éléments nécessaires au système d'information

Ü Délimiter le système en s'informant auprès des futurs utilisateurs

Cela va permettre de créer le MCC (Modèle conceptuel de la communication) qui définit les flux d'informations à prendre en compte.

L'étape suivante consiste à mettre au point le MCD (Modèle conceptuel des données) et le MCT (Modèle conceptuel des traitements) décrivant les règles et les contraintes à prendre en compte.

Le modèle organisationnel consiste à définir le MOT (Modèle organisationnel des traitements) décrivant les contraintes dues à l'environnement (organisationnel, spatial et temporel).

Le modèle logique représente un choix logiciel pour le système d'information.

Le modèle physique reflète un choix matériel pour le système d'information.

précédent sommaire suivant