WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Effets de l'ouverture commerciale sur la croissance économique du Burkina Faso.


par Yempabou Landry Clotaire MANO
ENAM - Conseiller des affaires économiques 2015
  

précédent sommaire suivant

PARTIE I: CADRE CONCEPTUEL ET ANALYSE DE L'ÉVOLUTION DE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE ET DE L'OUVERTURE COMMERCIALE

Dans cette partie, il est passé en revue, dans le premier chapitre, le cadre conceptuel de l'ouverture commerciale et de la croissance économique. Dans le deuxième chapitre, il est procédé à l'analyse de l'évolution de la croissance économique et de l'ouverture commerciale.

7

Chapitre I : Cadre conceptuel de l'ouverture commerciale et de la croissance économique

Ce chapitre présente les éléments conceptuels de l'ouverture commerciale et de la croissance économique en section I et passe en revue quelques théories mettant en relation l'ouverture et la croissance économique en section II.

Section I : Concepts de l'ouverture commerciale et de la croissance

économique.

Les notions d'ouverture commerciale et de croissance économique sont cernées dans cette section.

Paragraphe I : Cadre conceptuel de l'ouverture commerciale.

Le cadre conceptuel concerne la définition de l'ouverture commerciale et ses indicateurs de mesure.

A- Définition de l'ouverture commerciale

De façon générale, l'ouverture d'un pays traduit l'intensité de ses relations avec le reste du monde. Elle englobe une dimension tant bien culturelle qu'économique. Appliquée au champ de l'économie, elle désigne le résultat d'un processus visant à réduire les barrières aux échanges économiques entre nations. Pour Joseph Stiglitz, l'ouverture économique ne se traduit pas seulement par l'intensité des échanges internationaux. Elle prend aussi en compte la capacité d'accueil des firmes multinationales étrangères en accordant des avantages notamment fiscaux et administratifs. De façon plus large, l'ouverture économique renferme la notion de libéralisation financière et commerciale. La libéralisation financière s'entend dans le sens de la libre circulation des capitaux. La libéralisation commerciale quant à elle, est un ensemble de politiques intérieures3 et extérieures4 visant à faire disparaître les obstacles au commerce en vue d'augmenter les échanges commerciaux. C'est dans ce sens que l'on parle de libéralisation commerciale interne et externe.

3 Limitation du contrôle des pouvoirs publics sur les marchés nationaux et l'adoption par ces pouvoirs publics des réglementations internationales relatives aux échanges commerciaux

4 Élimination ou assouplissement des entraves tarifaires et non tarifaires entre les pays

8

9

La notion d'ouverture commerciale est beaucoup plus proche du concept de libéralisation commerciale externe dans la mesure où un pays ouvert au commerce international aura tendance à n'opposer que de faibles barrières à la pénétration de son marché. Stiglitz (2007) précise toutefois que l'ouverture commerciale est la situation où un pays n'oppose que de faibles barrières aux importations. Il la distingue de la libéralisation commerciale externe qui n'est autre que le processus de réduction de ces barrières. L'ouverture commerciale serait donc le résultat de la libéralisation commerciale externe.

précédent sommaire suivant