WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Changements climatiques et production agricole dans les pays de la CEEAC


par Blaise Ondoua Beyene
Université de Yaoundé 2 - Master Degree 2019
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.1.2 Influence positive des températures sur le rendement agricole

Les études empiriques menées par plusieurs auteurs mettent en évidence une relation significative, positive entre l'accroissement des températures et la productivité agricole. Les travaux de --Schlenker et Roberts (2009) mettent en évidence la vulnérabilité des cultures telles que le maïs, le soja et le Coton à la variation des températures aux États-Unis. Les auteurs constatent que la productivité des trois cultures augmente avec des températures allant jusqu'à 29°C pour ce qui est du maïs, 30°C pour le soja et enfin 32??°C pour le Coton.

De la même manière, Raza et Ahmad (2015) dans leur étude analysent l'influence positive de la variation des températures sur la production agricole au Pakistan en utilisant le niveau de production données par district, la superficie récoltée de 1981 à 2010. Dans cette approche, ils considèrent toutes les variables explicatives comme exogènes, de sorte que le risque endogène peut également être minimisé. La température moyenne, et les termes quadratiques de la température sont utilisés comme variables climatiques. Le modèle à effets fixes a été utilisé pour les estimations économétriques. Les résultats montrent un impact positif significatif de la température sur la productionagricole. Cependant, les impacts des changements climatiques sont différents d'une province à l'autre.

Dans le même sillage, ---Chen et al. (2015) en Chine mettent en évidence l'influence de la température sur la productivité agricole de 1961 à 2010. Pour cela, ils considèrent trois grandes régions productrices de coton dans le pays. Ils utilisent les données secondaires provinciales disponibles. Les résultats indiquent qu'une augmentation de la température moyenne accroît la production de coton dans la plupart des provinces du nord-ouest de la Chine et de la vallée du Fleuve Jaune. Cependant, la hausse de la température moyenne a réduit la production du Coton dans la vallée du fleuve Yangtsé20(*).

Selon Zafar et al. (2018)l'agriculture fournit des rentes importantes, procurant des matières premières pour différentes industries et joue un rôle crucial dans l'économie de plusieurs pays. Elle nécessite destempératures optimales pour une meilleure production. Lorsque les températures sont faibles la production est affectée et cela met en mal l'économie.

Les températures ambiantes sont perçues par les agriculteurs comme un facteur important de la production agricole. Ainsi, il en ressort de ces analyses que l'indicateur des changements climatique affecte la productivité agricole. Les plantes semblent ne pas réagir de la même manière à ses variations ; son optimum pour une production agricole optimale semble osciller autour de 25°C.

* 20 La province Chinoise

précédent sommaire suivant