WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Changements climatiques et production agricole dans les pays de la CEEAC


par Blaise Ondoua Beyene
Université de Yaoundé 2 - Master Degree 2019
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.2 Coévolution entre indicateurs du rendement agricole et les variables des stratégies d'adaptation agricole aux effets des changements climatiques dans la CEEAC

Dans cette sous-section, nous présentons l'évolution simultanée des indicateurs moyens de rendement et les stratégies d'adaptation agricole aux changements climatiques mises en oeuvre dans les pays de la CEEAC.

Ø Banane, engrais, herbicide et insecticide

Graphique 4.4: coévolution moyenne du rendement de banane avec les stratégies d'adaptation dans les pays de la CEEAC.

Source : Auteur à partir de données de FAOSTAT(2018)

De l'évolution du graphique (graphique 4.4)ci-dessus il ressort que le rendement moyen de banane a une tendance générale à la hausse avec un taux de croissance de 17,65% sur la période de l'étude.

Pour ce qui est des stratégies d'adaptation, la quantité moyenne d'engrais utilisée a une tendance généraleavec un taux de croissance positif de 1,0733% ; la quantité d'insecticide augmente avec un taux de croissance positif de 0,635% ; tandis que les quantités moyennes d'herbicides diminuent très rapidement avec un de taux de croissance négatif de 33,44%.

Au regard de ces quatre graphiques il ressort que : le rendement moyen de banane semble être évoluer dans le même sens que les quantités moyennes d'engrais utilisées, d'insecticides utilisées tandis que ce rendement semble évoluer en sens contraire avec les quantités d'herbicides utilisées dans les pays de la CEEAC.

Ø Cacao, engrais, fongicide, insecticides et herbicides

Graphique 4.5: coévolution moyenne du rendement de cacao avec les stratégies d'adaptation dans les pays de la CEEAC.

Source : Auteur à partir de données de FAOSTAT(2018)

De l'évolution de ce graphique (graphique 4.5)il ressort que le rendement moyen de cacao a une tendance haussière avec un taux de croissance de 0,20% sur l'ensemble de la période l'étude.

Concernant les stratégies d'adaptation, les quantités moyennes de fongicides utilisées augmentent sur la période de l'étude avec un taux de croissance positif de 3,44%.

Au regard des divers évolutions, le rendement de cacao a tendance à évoluer dans le même sens que les quantités d'engrais utilisées, de fongicides utilisées, d'insecticides tandis que ce rendement évolue en sens inverse avec les quantités d'herbicides utilisées dans les pays de la CEEAC.

Ø Café, engrais, insecticide et herbicide

Graphique 4.6: coévolution moyenne du rendement de café avec les stratégies d'adaptation dans les pays de la CEEAC.

Source : Auteur à partir de données de FAOSTAT(2018)

L'examen visuel du graphique (graphique 4.6)ci-dessus nous montre que le rendement moyen de café a une tendance générale à la hausse avec un taux de croissance de 0,51% sur la période de l'étude.

Au regard de la coévolution des différents graphiques, il ressort que le rendement de moyen de café semble évoluer dans le même sens que l'utilisation moyenne des engrais, des insecticides tandis qu'elle évolue en sens inverse que l'utilisation moyenne des herbicides dans les pays de la CEEAC.

Ø Coton, engrais, insecticide et herbicide

Graphique 4.7: coévolution moyenne du rendement de coton avec les stratégies d'adaptation dans les pays de la CEEAC

Source : Auteur à partir de données de FAOSTAT(2018)

De l'évolution de ce graphique (graphique 4.7)il ressort que le rendement moyen de coton a une tendance générale à la baisse avec un taux de croissance négatif de 0,01% sur la période de l'étude.

Au regard de la coévolution, il ressort que le rendement moyen de coton semble évoluer dans le même sens que l'utilisation moyenne des herbicides tandis qu'il évolue en sens opposé avec l'utilisation des insecticides, des engrais dans les pays de la CEEAC.

précédent sommaire suivant